Données mises à jour le : 28/01/2022
Mis à jour le : 28/01/2022
inputCréer une fiche de paie

Fiche de paie préparateur en pharmacie : spécificités, avantages et obligations

<<<<<<<<   Précédent

  1. Préparatrice/préparatrice en pharmacie : quel métier ?
  2. Fiche de paie : quelles spécificités et quel statut pour la préparatrice en pharmacie ?
  3. Quel salaire sur la fiche de paie de la préparatrice en pharmacie ?
  4. Préparatrice en pharmacie : quel taux AT/MP applicable ?
  5. Quels sont les avantages professionnels de la préparatrice en pharmacie ?
  6. Obligations : quelles sont celles qui incombent à l’employeur d'une préparatrice en pharmacie ?
  7. Comment établir la fiche de paie d'une préparatrice en pharmacie en contrat d'apprentissage ?
  8. Comment établir la fiche de paie d'une préparatrice en pharmacie en contrat de professionnalisation ?

 

1- Préparateur/préparatrice en pharmacie : quel métier ?

En collaboration avec le pharmacien, la préparatrice en pharmacie est chargée de la gestion des stocks de marchandises et de leur vente, mais aussi de certaines préparations médicinales.

Les missions

Les missions de la préparatrice en pharmacie peuvent être identifiées ainsi :

  • Réception et rangement des médicaments, gestion des stocks : rangement selon un ordre précis, vérification des dates de péremption, gestion des commandes;

  • Conseil auprès des clients et vente de matériel/médicament sans ordonnance;

  • Préparation des ordonnances : dans le respect des prescriptions médicales;

  • Enregistrement des feuilles de soin et effectue la télétransmission aux organismes (sécurité sociale, mutuelle); 

  • Préparations médicinales : ce qui était leur activité principale n’est plus qu’accessoire mais ils préparent encore parfois des pommades, des crèmes, des onguents etc;

  • En laboratoire : contrôle des produits avant conditionnement.

Les compétences requises

La principale qualité attendue du métier de préparatrice en pharmacie est sa rigueur puisque les erreurs pourraient mettre en danger ses clients. S’agissant d’un métier de vente, elle possède un très bon contact client. Travaillant dans le domaine de la santé, la préparatrice est également dotée d’une bonne écoute et est soumise au secret médical.

La préparatrice en pharmacie dispose également des compétences techniques suivantes :

  • Excellente connaissance des médicaments et de leur usage, ainsi que des matériels vendus/utilisés;

  • Connaissances médicales et scientifiques (notions d’anatomie du corps humain, de pathologie, de botanique, de chimie);

  • Maitrise de la législation pharmaceutique;

  • Maîtrise des logiciels de gestion des stocks et des outils d’encaissement;

  • Maîtrise des relations avec les organismes sociaux (assurance maladie, mutuelle);

  • Maîtrise des règles d’hygiène et de sécurité.

Les études

Le métier est accessible après une formation spécifique. Les diplômes vont du niveau bac au bac +2.

  • Niveau bac : le BP (Brevet professionnel) préparatrice en pharmacie se prépare en 2 ans, il est accessible aux titulaires du BEP carrières sanitaires et sociales ou du bac. Il est préférable d’avoir obtenu un bac S ou STL (sciences et technologies de laboratoire).

  • Bac +2 : le diplôme d’État de Préparatrice en Pharmacie Hospitalière (DEPPH) se prépare en un an après le BP préparateur en pharmacie et permet de travailler dans la fonction hospitalière.

A noter : ces formations sont effectuées en alternance (contrat de professionnalisation ou d’apprentissage selon l’âge de l’étudiant).

L’insertion professionnelle des préparateurs en pharmacie est plutôt bonne. L’essentiel des emplois est assuré par les pharmacies de ville (90% des offres de recrutement).

Environnement d’exercice de l’activité de préparatrice en pharmacie

Cette activité peut s’exercer :

  • Au sein de la fonction publique hospitalière : sous réserve d’avoir obtenu le diplôme d’État de Préparateur en Pharmacie Hospitalière;

  • Dans le secteur privé : en laboratoire, officine de ville (pharmacie), centre de soin, clinique ou hôpital privé, industrie pharmaceutique etc.

Les possibilités d’évolution

Les perspectives d’évolution professionnelles de la préparatrice en pharmacie ne sont pas nombreuses. Il peut évoluer vers :

  • des fonctions d’encadrement d’équipes : notamment en laboratoire ou dans les grandes pharmacies de ville;

  • en milieu hospitalier : devenir Cadre de Santé (concours pouvant être passé après 4 ans d’expérience professionnelle);

  • des fonctions de formateur (en centre de formation) : nécessite 5 ans de pratique professionnelle puis une formation complémentaire de 2 ans;

  • d’autres postes du secteur médical ou de l'industrie pharmaceutique : visiteur médical par exemple.

2- Fiche de paie : quelles spécificités et quel statut pour la préparatrice en pharmacie ?

Convention collective

Dans le secteur privé, la convention collective applicable s’appliquant à la fiche de paie de la préparatrice en pharmacie dépend du secteur d’activité de l’entreprise qui l’emploie.

La grande majorité des préparateurs en pharmacie travaillant en officine, la principale convention collective applicable est la Convention collective nationale de la pharmacie d'officine (IDCC 1996).

Catégorie socioprofessionnelle

Les préparateurs en pharmacie appartiennent à la catégorie socioprofessionnelle suivante :

  • CSP 43 - Professions intermédiaires de la santé et du travail social (Préparateur en pharmacie 433d) : les vendeurs en pharmacie ou les aides pharmaciens sont exclus de cette catégorie

C’est aussi par la grille conventionnelle que sont déterminées les rémunérations. Les charges sociales sur le statut ETAM sont de l’ordre de 21% du salaire brut (Donnée indicative)

 

Exemple d'une fiche de paie de préparatrice en pharmacie :

Fiche de paie préparatrice en pharmacie

 



3- Quel salaire sur la fiche de paie préparateur en pharmacie ?

D'après l'INSEE, le salaire brut mensuel moyen pour pour une préparatrice en pharmacie est de 2296€.

2453 € pour les hommes contre 2283€ pour les femmes. Ce montant est une moyenne nationale établie à partir des rémunérations de 94500 salariés. L’emploi est majoritairement féminin car occupé à 90% par des femmes. Les préparatrices en pharmacie sont employés principalement en CDI (80,5%). Ils exercent à plus de 80 % dans des entreprises de moins de 20 salariés, dont 67,5 % dans des entreprises de moins de 10 salariés.

4- Préparatrice en pharmacie : quel taux AT/MP applicable ?

La cotisation d'Accidents du Travail et Maladies Professionnelles (AT/MP) qui s’applique à la fiche de paie de la préparatrice en pharmacie dépend de la taille de l’entreprise dans laquelle l’activité est exercée.

Le taux AT/MP est transmis généralement par l'assurance maladie, il est ensuite repris sur chaque fiche de paie de la préparatrice en pharmacie. Le taux AT/MP qui est calculé par l'assurance maladie est établi sur la base des antécédents d'accidents de l'entreprise et de ses activités.

5- Quels avantages professionnels sur la fiche de paie préparateur en pharmacie ?

Le préparateur ou la préparatrice en pharmacie pourra prétendre à certains avantages professionnels, notamment prévus par le CCN des officines en pharmacie :

  • Indemnité forfaitaire « frais d’équipement » : cette indemnité est versée à tous les salariés justifiant de 12 mois d’ancienneté. Il s’agit d’une somme forfaitaire révisée annuellement et versée au plus tard le 31 octobre.

  • Prime de travail en sous-sol : s’il travaille en sous-sols plus de la moitié de son temps de travail, le préparateur en pharmacie a droit à une prime dite de travail en sous-sol, d’un montant égal à 10 % du salaire minimum.

  • Indemnité dermo-cosmétique: un préparateur en pharmacie titulaire du diplôme de conseiller en dermo-cosmétique peut percevoir une bonification de 10 % sur le salaire minimum de son coefficient s’il pratique régulièrement les connaissances acquises dans le cadre de ce diplôme.

  • Prime « polyglotte » : les préparateurs en pharmacie peuvent percevoir une bonification de 8 % sur le salaire minimum de leur coefficient s'ils utilisent régulièrement une langue étrangère dans le cadre de leur travail. Cette bonification est de 4 % sur le salaire minimum par langue supplémentaire. L’indemnité s'ajoute au salaire brut.

  • Prime d’ancienneté : une prime d’ancienneté est versée aux préparateurs en pharmacie à partir de 3 ans d’ancienneté. Le taux de la prime est de 3 % pour 3 ans, 6 % pour 6 ans et jusqu’à 15 % pour 15 ans. Le pourcentage est calculé sur le salaire minimum de l’emploi occupé. La prime est versée au 1er jour du mois d’anniversaire d’embauche.

  • Travail de nuit : les heures travaillées entre 20h et 22h ou entre 5h et 8h donnent lieu à une majoration horaire de 20 %, et de 40 % pour les heures comprises entre 22h et 5h.

D’autres avantages professionnels peuvent résulter des conventions collectives propres à chaque secteur d’activité, des contrats de travail ou encore des usages professionnels.

6- Obligations : quelles sont celles qui incombent à l’employeur d'une préparatrice en pharmacie ?

 

L’employeur a des obligations légales vis-à-vis de ses salariés, préparatrice en pharmacie ou non :

  • Fournir une rémunération en retour du travail effectué : l’employeur est tenu de rémunérer son salarié préparateur en pharmacie mais aussi de lui fournir une fiche de paie récapitulative. La rémunération comprend le salaire de base ainsi que les éléments variables (primes polyglotte, heures de travail de nuit etc.).

  • Formation de la préparatrice en pharmacie : l’employeur doit s’assurer de former sa préparatrice en pharmacie pour lui permettre de se maintenir dans son emploi, notamment en termes de réglementation médicale.

  • Assurer l’entretien d’évolution professionnelle : ce point périodique obligatoire doit être organisé tous les deux ans. Il porte sur les perspectives d’évolution professionnelle. Un préparateur en pharmacie peut évoluer dans la hiérarchie ou évoluer vers d’autres métiers (visiteur médical) notamment.

  • Assurer au préparateur en pharmacie de disposer des moyens nécessaires à sa mission : l’employeur fournit au préparateur en pharmacie l’ensemble des moyens nécessaires à l'exécution de son travail dans les meilleures conditions : ordinateur, logiciels de gestion des stocks, caisse enregistreuse etc.

  • Santé/sécurité au travail : l’employeur doit garantir la sécurité physique de ses salariés mais également le prémunir contre les risques auxquels ils peuvent être exposés du fait de leurs missions. Le métier de préparateur en pharmacie est soumis à différents risques : chutes de hauteur et de plain-pied, liés à la manutention manuelle (caisses de médicaments, matériel médical), risques chimiques (manipulation de produits actifs), risques infectieux (patients porteurs de virus), troubles musculo-squelettiques (TMS) ou encore le risque psychosocial lié à la relation client (risques d'agressions notamment). Un EPI (équipement de protection individuel) doit être prévu : blouse médicale, masque (en période épidémique), gants et lunettes pour les préparations médicales.

7- Comment établir la fiche de paie d'une préparatrice en pharmacie en contrat d'apprentissage ?

La formation d’un préparateur ou d'une préparatrice en pharmacie peut s'effectuer en apprentissage. Le contrat d’apprentissage tripartite est conclu entre l’apprenti, l’employeur et le Centre de Formation des Apprentis (CFA) du préparateur. La formation est effectuée en alternance en entreprise, sous la responsabilité d'un maître d'apprentissage, et en CFA.

Une fiche de paie est obligatoirement remise à l’apprenti. Sa rémunération dépend cumulativement : 

  • de la catégorie d’âge à laquelle l’apprenti appartient ;

  • l’année d’exécution du contrat qui détermine ;

  • la base de calcul : le SMIC horaire de l’année en cours.

Retrouvez toutes les informations pour créer facilement une fiche de paie pour votre apprentie préparatrice en pharmacie dans l'article suivant : fiche de paie apprenti

8- Comment établir la fiche de paie d'une préparatrice en pharmacie en contrat de professionnalisation ?

La formation d'un préparateur ou d'une préparatrice en pharmacie peut s’effectuer via un contrat de professionnalisation conclu entre l’employeur et un salarié répondant à des critères particuliers, dans le cadre soit :

  • d’un CDI : pour une durée de 6 à 12 mois, 24 mois dans des cas particuliers. A l’issue de cette durée, le contrat se poursuit dans les conditions d’un CDI;

  • d’un CDD : pour une durée de 6 à 12 mois, 36 mois dans des cas particuliers. Le contrat prend fin à l’issue de cette durée.

La formation est effectuée en alternance sous la responsabilité d’un tuteur. L’alternant est obligatoirement rémunéré et une fiche de paie doit lui être remise. Sa rémunération est calculée sur la base d’un pourcentage du SMIC et varie en fonction :

  • de la catégorie d’âge;

  • de la qualification du salarié

Retrouvez toutes les informations pour créer facilement une fiche de paie pour votre alternante préparatrice en pharmacie dans l'article suivant : fiche de paie contrat de professionnalisation

 

En ce qui concerne la partie sociale, l'employeur doit transmettre la DSN corrélative à la fiche de paie de la préparatrice en pharmacie chaque mois.

 

Pour créer une fiche de paie d’un préparateur en pharmacie, il suffit de cliquer sur le bouton ci-dessous et de suivre les instructions :

 

Auteur
Aurore R.
Issue d'une formation juridique, et après avoir exercé plusieurs années au sein d'un cabinet de conseil spécialisé en SIRH, Aurore transmet son expertise à travers ces pages d'aides pour vous simplifier la paie !
Haut de page

DOTNET