Accueil > Fiches de paie ILLIMITÉES Prélèvement A la Source
Avis clients
Note : 4,7/5

Données mises à jour le : 12/12/2019

Créer une fiche de paie pour le BTP

<<<<<<<<   Retour à la page d'accueil

Créer une fiche de paie pour le BTP : quelles spécificités sont à prendre en compte ?​

Le secteur du bâtiment et des travaux publics connait de nombreuses spécificités en matière de paie. Réaliser une fiche de paie pour un salarié du BTP requiert une attention particulière pour ne pas passer à côté d'avantages telles que l’abattement BTP.

L’abattement BTP : une réduction de cotisation forfaitaire

Cette déduction forfaitaire s’applique sur l’ensemble des sommes perçues par le salarié : rémunérations, primes et indemnités. 

L’abattement forfaitaire doit obligatoirement apparaitre sur la fiche de paie.

Quelles sont les conditions pour bénéficier de l’abattement BTP sur la fiche de paie ?

Les salariés éligibles :

Les salariés éligibles sont ceux respectant les conditions suivantes :

  • Les ouvriers du bâtiment qui effectuent des déplacements quotidiens sur les chantiers
  • Les salariés ETAM et cadres qui travaillent sur les chantiers de façon constante

L'abbatement BTP s’applique donc aux salariés supportant des frais professionnels quotidiens pour se rendre sur les chantiers. Sont alors naturellement exclus les ouvriers travaillant en usine ou les personnels ETAM et cadres occupant des postes administratifs hors des chantiers. Ainsi, tout salarié du BTP qui ne se rend qu’occasionnellement sur les chantiers ne bénéficiera pas de cet abattement.

L’assiette de cotisation

La déduction forfaitaire ne peut s‘appliquer sur une rémunération égale au SMIC car l’assiette des cotisations ne doit pas être inférieure au SMIC. Cet abattement s’applique à partir du moment où le brut abattu est au moins égal au SMIC. 

L’accord des salariés

Il s’agit d’un choix de l’employeur qui ne peut s’imposer au salarié. La mise en place de ce dispositif exige l’accord écrit des salariés concernés, ou une consultation collective si des représentants des salariés exercent dans l’entreprise.

  • Consultation individuelle : si un seul salarié refuse l’application du dispositif, il ne peut être appliqué.   
  • Consultation collective : la décision prise par les représentants du personnel s’impose à l’ensemble des salariés.

Preuve pour l’URSSAF

Afin d’appliquer l’abattement BTP pour les salariés concernés, vous devez être en mesure de fournir les justificatifs et notamment l’accord des salariés, qu’il émane d’une consultation individuelle ou collective. Si cette condition de preuve n’est pas respectée, l’abattement sera réintégré dans l’assiette des cotisations sociales des salariés concernés.

L’avantage est immédiat sur la fiche de paie puisque le net à payer est majoré, les cotisations salariales et patronales étant plus faibles. Le revers de la médaille est le suivant : c’est ce brut abattu qui sera pris en compte pour les cotisations, toutes les indemnités seront calculées sur celui-ci. Le salarié percevra donc une indemnisation chômage ou maladie plus faible, ou encore des indemnités de départ d’un montant inférieur. Le net à payer est augmenté, mais les avantages sociaux dont le salarié est susceptible de bénéficier seront, eux, plus faibles.


Vidéo : Comment créer une fiche de paie pour le BTP ?


 


Réduction générale des cotisations et abattement BTP

La réduction générale des cotisations a évolué en deux temps en 2019 : au 1er janvier puis au 1er octobre.

Le calcul des cotisations pour le BTP s’est ainsi complexifié. Les grands principes de calcul sont maintenus, en revanche, c’est ce que l’on appelle le « paramètre T » qui a considérablement évolué. Ce "paramètre T" correspond à la somme de toutes les cotisations patronales soumises au dispositif (valeur maximale du coefficient). Or, les cotisations de retraite complémentaire et les cotisations chômage entrent désormais dans le périmètre des cotisations concernées par la réduction générale. Compte tenu de la diversité des profils dans le BTP, ce paramètre T peut varier d’un salarié à l’autre.

Procédure de création d'une fiche de paie pour le BTP :

1. Cliquez sur "Créer une fiche de paie" 

2. Renseignez les champs suivants ou connectez-vous  :
Nouveau client, remplissez les champs demandés :

Nom et Prénom
Adresse mail (indispensable pour un accès sécurisé à votre compte)
Mot de passe (celui de votre choix, indispensable pour un accès sécurisé à votre compte)
Téléphone (de préférence téléphone portable)

Puis cliquez sur "créer un compte" :

Déjà Client, entrez simplement votre adresse mail et votre mot de passe dans les champs prévus à cet effet :


Puis cliquez sur "connexion".

Si vous rencontrez des difficultés de connexion, vérifiez que votre adresse mail est correcte et/ou suivez la procédure "mot de passe oublié".

3. Remplissez les champs demandés concernant l'entreprise :

Dénomination sociale (nom de l'entreprise)
Adresse complète de l'entreprise
Code postal de l'entreprise
Ville où est située l'entreprise
Numéro de siret (Le numéro de SIRET est le numéro d'immatriculation de l'entreprise, ex: 41487522600013. Vous pouvez le trouver sur l'extrait Kbis de la société ou en entrant le nom de l'entreprise sur Societe.com ou Infogreffe.fr. Vous pouvez également le retrouver sur d'anciennes fiches de paie.)
Le numéro URSSAF ou MSA (facultatif)
Le code NAF
La convention collective
L'effectif de la société à choisir dans la liste déroulante prévue à cet effet

Cliquez ensuite sur "Etape Suivante"

4. Remplissez les informations relatives au salarié

Nom et Prénom
Adresse, Code postal et ville du salarié
Numéro de sécurité sociale
Le type de contrat (CDD ou CDI)
Date d'entrée dans l'entreprise
Le poste occupé par le salarié dans l'entreprise
Le nom et le prénom du responsable du salarié (facultatif) mais indispensable pour les attestations de travail
Le statut du salarié (cadre ou non cadre)
Le matricule et le coefficient


Cliquez ensuite sur "Etape Suivante"

5. Remplissez les champs relatifs à la fiche de paie

Nous avons simplifié au maximum cette étape, il vous suffit de remplir les éléments suivants :

Date de début de la fiche de paie
Date de fin de la fiche de paie
Date de paiement
Salaire brut (le net se calcule automatiquement avec l'estimatif un peu plus bas, tout comme le taux horaire)
Nombre d'heures

 

6. Dans la partie "plus d'options", puis "Autres" cochez la case "Abattement 10% BTP" :

Les réductions de cotisations seront appliquées uniquement si vous cochez cette case spécifiquement réservée pour le régime du BTP.

Cliquez sur le bouton "Etape Suivante" et réglez la fiche de paie pour la recevoir immédiatement.

La DSN (Déclaration Sociale Nominative) sera également disponible depuis votre compte client.
 

<<<<<<<<   Retour à la page d'accueil

 

DOTNET