Données mises à jour le : 25/10/2021
Mis à jour le : 25/10/2021
inputCréer une fiche de paie

Fiche de paie agent d'entretien : spécificités, avantages et obligations

<<<<<<<<   Précédent

  1. Agent d’entretien : quel métier ?
  2. Fiche de paie agent d’entretien : quelles spécificités et quel statut pour le salarié ?
  3. Quel salaire sur la fiche de paie de l'agent d’entretien ?
  4. Agent de propreté : quel taux AT/MP applicable ?
  5. Agent d’entretien : quels avantages professionnels sur la fiche de paie ?
  6. Obligations légales : quelles sont celles qui incombent à l’employeur ?
  7. Comment établir la fiche de paie d'un agent d'entretien en contrat d'apprentissage ?
  8. Comment établir la fiche de paie d'un agent d'entretien en contrat de professionnalisation ?

1-Agent d’entretien : quel métier ?

L’agent.e d’entretien, également appelé agent.e de propreté, réalise principalement des travaux de nettoyage. Ceux-ci peuvent être très variés selon le planning donné par le client/employeur et suivant des protocoles plus ou moins exigeants selon les secteurs d'activité. 

Les missions

Les missions principales de l'agent d'entretien peuvent être identifiées ainsi :

  • Dépoussiérage du mobilier, nettoyage des meubles, du sol et des vitres ;
  • Dépollution et aération des locaux ;
  • Désinfection des surfaces (particulièrement en milieu sensible) ;
  • Veiller à la bonne utilisation et à la gestion des stocks de produits ménagers ainsi qu’à l'entretien du matériel de nettoyage mis à disposition qui peut conduire jusqu’à effectuer de la petite maintenance ;
  • Pilotage de nettoyeurs spécialisés : nettoyeur à haute pression, lustreuse multidirectionnelle, nettoyeur vapeur, balayeuse autoportée, monobrosse, cireuse, shampouineuse etc.
  • Respecter les règles d’hygiène et de sécurité, celles-ci peuvent être particulièrement rigoureuses dans certains secteurs (hospitalier, alimentation etc.) ;
  • Effectuer ses missions avec précaution autant vis-à-vis du mobilier que des personnes présentes dans la pièce;
  • Suivre un planning et remplir les supports de suivi.

La principale qualité attendue pour métier d’agent d’entretien est un bon sens de l’organisation pour parvenir à respecter le planning dans un temps donné. Le travail s’effectuant debout et le rythme pouvant être soutenu, une bonne résistance physique sera nécessaire. La manipulation de détergents doit se faire avec précaution car ils peuvent être parfois dangereux. L’activité peut s’exercer seul ou en équipe, le plus souvent en temps partiel.

Le métier d’agent d’entretien demande des  compétences techniques et fonctionnelles :

  • Bonne méthodologie du travail de nettoyage pour une grande rapidité d’exécution ;
  • Connaissance des propriétés et précaution d’emploi des différents produits de nettoyage, du matériel d’entretien parfois automatique mais aussi des surfaces à nettoyer.
  • Connaissance et respect des règles d’hygiène et de sécurité (particulièrement drastiques en milieu sensible).
  • Esprit d’équipe, qualité relationnelles et capacité d’adaptation ;
  • Une bonne notion des premiers secours est un plus.

Les études

Le métier d’agent d’entretien est accessible à tous sans formation préalable.

Cependant, pour évoluer vers des postes à responsabilité ou accéder à un secteur spécialisé, il est préférable d’obtenir un diplôme pouvant aller jusqu’au BTS :  

  • CAP Maintenance et Hygiène des Locaux
  • BEP Métiers de l'Hygiène
  • Bac Professionnel Hygiène et Environnement, Bac Professionnel hygiène, Propreté et Stérilisation ou Bac Professionnel Gestion des Pollutions et Protection de l'Environnement
  • BTS Métiers des Services à l'Environnement (MSE).

Il est possible d’entrer dans la fonction publique territoriale en tant qu’ "agent polyvalent d’entretien" (filière technique de la catégorie C).

Les possibilités d’évolution

Selon son niveau de formation initiale et son expérience professionnelle, un agent d’entretien peut :

  • évoluer vers des fonctions d’encadrement d’équipe (rapidement possible si l’on détient un diplôme : chef d’équipe, chef de site);
  • évoluer vers le métier d’agent de maintenance ;
  • se spécialiser dans des secteurs exigeants ou innovants (environnement, hospitalier, etc.)
  • dans la fonction publique : pour monter en grade il est possible de passer des concours.

Environnement d’exercice de l’activité

Cette activité peut s’exercer dans :

  • Au sein d'une société de services spécialisée dans le nettoyage et multiservices qui envoie ses salariés en mission chez des clients ;
  • Directement au service de particuliers ;
  • Au sein de collectivités territoriales, d’association, d’entreprises privées.

L’agent d’entretien peut intervenir dans tous les secteurs d’activité nécessitant des prestations de nettoyage et d’entretien de locaux, de mobilier etc.

2-Fiche de paie agent d’entretien : spécificités et statut pour le salarié ?

Convention collective

La convention collective applicable dépend du secteur dans lequel s’exerce le métier d’agent d’entretien.

En revanche, si celui-ci exerce au sein d’une entreprise spécialisée dans la propreté et le multiservices, la Convention Collective Nationale qui s’applique est la CCN Entreprises de propreté et services associés (IDCC 3043).

 

Fiche de paie agent d'entretien

Catégorie socioprofessionnelle

Les agents d’entretien appartiennent à la catégorie  socioprofessionnelle 68 : Ouvriers non qualifiés de type artisanal (Profession 684a : Nettoyeurs). Ce sont des salariés du secteur privé chargés de nettoyer les locaux industriels ou collectifs à l’aide d’un matériel simple.

Les agents d’entretien assurant l’hygiène :

  • des locaux hospitaliers: appartiennent à la fonction publique, et donc, à une autre CSP (525d : Agents de service hospitaliers) ;
  • chez un particulier: Catégorie socioprofessionnelle 56 (563c : Employés de maison et personnels de ménage chez des particuliers)

C’est aussi par la grille conventionnelle que sont déterminées les rémunérations. Les charges sociales sur les statuts Ouvrier et  ETAM sont de l’ordre de 21% du salaire brut (Donnée indicative).

3- Quel salaire sur la fiche de paie de l'agent d’entretien ?

D'après l'INSEE, le salaire net mensuel moyen pour un agent d’entretien est de :

  • 1561€ pour un agent de service hospitalier (525d). Ce montant est une moyenne nationale établie à partir des rémunérations de 358 000 salariés en France. Ces salariés sont majoritairement des femmes (84%). Le métier s’exerce en CDI (35,4%) ou en CDD principalement (28%), le plus souvent dans des entreprises de plus de 250 salariés.
  • 1423€ pour un « nettoyeur » (684 a): 1507€ pour les hommes contre 1385€ pour les femmes. Ce montant est une moyenne nationale établie à partir des rémunérations de 455 800 salariés en France. Ce métier est exercé à 61% par des femmes (39% par des hommes). Ces salariés sont majoritairement en CDI (70,3%), dans des entreprises de taille variées (15,5% d’entreprise de moins de 10 salariés, 26,6% dans des entreprises de plus de 250 salariés).
  • 1364€ pour un « personnel de ménage chez des particuliers » (563c) : 1458€ pour les hommes contre 1351€ pour les femmes. Ce montant est une moyenne nationale établie à partir des rémunérations de 37100 salariés en France. Ce métier principalement exercé par des femmes (85%) et majoritairement en CDI (66,6%). Les salariés intervenant au domicile des particuliers appartiennent à des entreprises de taille variées (21,2% d’entreprise de moins de 10 salariés, 33,6% dans des entreprises de 20 à 49 salariés et 21% dans des entreprises de plus de 250 salariés).

4- Agent d’entretien : quel taux AT/MP applicable ?

La cotisation d'Accidents du Travail et Maladies Professionnelles (AT/MP) qui s’applique à la fiche de paie agent d’entretien dépend de la taille de l’entreprise dans laquelle l’activité est exercée. Le taux AT/MP est transmis généralement par l'assurance maladie, il est ensuite repris sur chaque fiche de paie de l’agent.e d’entretien. Le taux AT/MP qui est calculé par l'assurance maladie est établi sur la base des antécédents d'accidents de l'entreprise et de ses activités.

Consultez notre page dédiée au taux d'accident du travail et aux maladies professionnelles.

5- Agent d’entretien : quels avantages professionnels sur la fiche de paie ?

L’agent d’entretien pourra prétendre à certains avantages professionnels inhérents à sa qualité de salarié.e comme par exemple :

  • Indemnités repas : aussi appelées prime panier. Le salarié peut obtenir le remboursement de frais professionnels engagés par le salarié pour ses repas au cours d’une journée de travail. L’indemnité ne peut être versée que si : le temps de pause ne permet pas de rentrer chez soi, si le lieu de travail ne propose pas de cantine ou que l’agent d’entretien travaille en horaire décalé ou lorsqu’il est en déplacement professionnel. L'indemnité repas est nécessairement prévue dans le contrat de travail.

  • Tickets restaurant : il est tout à fait possible de distribuer des tickets restaurants pour le paiement des déjeuners de l’agent d’entretien. Ils sont considérés comme un avantage social.

  • Frais de transport : l’agent d’entretien bénéficie obligatoirement de la prise en charge à hauteur de 50% du prix des abonnements aux transports publics pour ses trajets lieu de résidence-travail. En revanche l’employeur n’est pas tenu de prévoir le remboursement des frais de transport personnel quand il n’y a pas de transport collectif disponible.
  • Prime de nuit: Une prime de nuit peut être attribuée aux agents d’entretien appelés à travailler sur la plage horaire 21h-6h du matin.


Ces avantages professionnels ne sont pas à proprement spécifiques au métier d’agent d’entretien et dépendent de l’entreprise à laquelle il appartient. Certains sont toutefois obligatoires comme la prise en charge de l’abonnement transport à hauteur de 50%, d’autres non (remboursement des frais de transports personnel ou encore les tickets restaurant).  

6- Obligations légales : quelles sont celles qui incombent à l’employeur ?

L’employeur a des obligations légales vis-à-vis du salarié :

  • Fournir une rémunération en retour du travail effectué: le versement d’une rémunération ainsi que la remise d’une fiche de paie conforme sont des obligations découlant de la signature du contrat de travail liant l’employeur au salarié.
  • Formation du salarié: l’employeur s’assure de former les agents de sécurité; notamment aux règles de santé, d’hygiène et de sécurité, de manière à favoriser leur maintien dans l’emploi ou leur évolution vers d’autres fonctions. 
  • L’entretien d’évolution professionnelle : ce point périodique est obligatoire. Il doit porter sur les perspectives d’évolution professionnelle du salarié et être organisé tous les deux ans. Avec un diplôme adéquat ou l’expérience professionnelle, un agent d’entretien peut évoluer vers des postes à responsabilité comme chef- d’équipe ou chef de site notamment.  

  • Assurer au salarié de disposer des moyens nécessaires à sa mission : l’employeur est tenu de fournir à l’agent d’entretien l’ensemble des moyens nécessaires à l'exécution de son travail dans les meilleures conditions : matériel adéquat (automatisé ou non), produit d’entretien, équipement (gants etc.).

  • Santé/sécurité au travail : le secteur de la propreté enregistre un taux de sinistralité élevé :  50,5 accidents du travail pour 1 000 salariés contre 33,8 tous secteurs confondus. Le métier d’agent de propreté est particulièrement concerné par les risques suivants : manutentions manuelles, chutes de plan-pied et de hauteur, risques chimiques (produits d’entretien), risque de coupure avec certains déchets (seringues en milieu hospitalier). De plus 97 % des maladies professionnelles sont liées aux troubles musculo- squelettiques (TMS). L’employeur doit fournir au personnel de nettoyage des locaux  un EPI (équipement de protection individuel) complet adapté : tenue de travail adaptée au risque de projection de produits, gants de protection, lunettes de sécurité, chaussures de protection antidérapantes, masque de protection des voies respiratoires (en cas d’utilisation de produit corrosif).
  • Vestiaires collectifs : l’agent d’entretien devant généralement porter des vêtements de travail spécifiques (par exemple, des uniformes) et/ou des équipements de protection individuelle, l'employeur doit mettre des vestiaires, collectifs ou individuels, à sa disposition.

7- Comment établir la fiche de paie d'un agent d'entretien en contrat d'apprentissage ?

Certaines formations pour accéder au métier d'agent d'entretien, notamment dans des domaines spécialisés, peuvent se faire en apprentissage. La formation est réalisée en alternance entre l'entreprise et le CFA (Centre de Formation des Apprentis). Au sein de l'entreprise, l'apprenti est sous la responsabilité d'un maître d'apprentissage.  

Un contrat d’apprentissage tripartite doit être signé entre l’apprenti, l’employeur et le le CFA. 

L'apprenti agent d'entretien est obligatoirement rémunéré durant toute la durée de son contrat. Attention, sa rémunération obéit à des règles légales précises, elle dépend cumulativement : 

  • de la catégorie d’âge à laquelle appartient l’apprenti ;

  • de l’année d’exécution du contrat ;

  • de la base de calcul : le smic horaire en vigueur.

Une fiche de paie est obligatoirement remise mensuellement à l'apprenti.  

Pour vous aider à embaucher un apprenti, vous pouvez bénéficier : 

  • d'exonérations de cotisations et contributions sociales dans la limite de 79 % du SMIC ;

  • dans certaines conditions, l’employeur peut bénéficier du dispositif de l’aide unique à l'embauche.

Retrouvez toutes les informations pour créer facilement une fiche de paie pour votre apprenti agent d'entretien dans l'article suivant : fiche de paie apprenti

8- Comment établir la fiche de paie d'un agent d'entretien en contrat de professionnalisation ?

Il est également possible de recruter un agent d'entretien via un contrat de professionnalisation.

Le contrat de professionnalisation doit être signé par l’employeur et le salarié qui répond à des conditions particulières. Ce contrat est ensuite transmis, dans les 5 jours de sa conclusion, à l'OPCO de la branche professionnelle dont dépend l'employeur. L'alternant effectue sa formation en partie en entreprise, sous la responsabilité d'un tuteur, et en partie en centre de formation.

Le contrat de professionnalisation peut être conclu dans le cadre :

  • d'un CDI : le contrat de professionnalisation est conclu pour une durée de 6 à 12 mois. Il peut aller jusqu'à 24 mois dans certains cas énumérés par la loi. A l'expiration de cette durée, le contrat continue dans les conditions classiques d’un CDI ;

  • d'un CDD : le contrat professionnalisation est conclu pour une durée de 6 à 12 mois, jusqu'à 36 mois dans certains cas énumérés par la loi. A l'expiration de cette durée, le contrat prend fin et le salarié quitte l'entreprise. 

L’alternant est obligatoirement rémunéré durant toute la durée du contrat de professionnalisation. La rémunération n'est pas librement fixée par l'employeur mais obéit à des règles légales bien précises. Elle est calculée sur la base d’un pourcentage du SMIC et varie en fonction :

  • de la catégorie d’âge de l'alternant ;

  • ainsi que de sa qualification.

Une fiche de paie est obligatoirement remise mensuellement à l'alternant. 

Pour vous aider à embaucher un alternant, vous pouvez bénéficier : 

  • Possibilité de déduire les avantages en nature du salaire de l’alternant jusqu'à 75% des déductions autorisées pour les autres salariés ;

  • Le salaire de l'alternant fait l'objet d'exonérations de cotisations sociales dans le cadre de la réduction générale des cotisations étendue (ex réduction-Fillon) ;

  • Aides à l’embauche d’un demandeur d’emploi en contrat de professionnalisation. Ces aides sont exonérés de cotisations sociales et de CSG/CRDS :

    • AFE (aide versée par Pôle Emploi) : pour l'embauche d’un demandeur d’emploi âgé de 26 ans et plus (2000€ maximum);

    • Aide versée par l’État (cumulable avec l’aide Pôle emploi) : pour l’embauche d’un demandeur d’emploi âgé de 45 ans et plus (2000€ maximum). 

Retrouvez toutes les informations pour créer facilement une fiche de paie pour votre alternant agent d'entretien dans l'article suivant : fiche de paie contrat de professionnalisation

 

En ce qui concerne la partie sociale, l'employeur doit transmettre la DSN corrélative à la fiche de paie de l'agent de sécurité chaque mois.

 

Pour créer une fiche de paie agent d’entretien, il suffit de cliquer sur le bouton ci-dessous et de suivre les instructions :

 

 

Auteur
Aurore R.
Issue d'une formation juridique, et après avoir exercé plusieurs années au sein d'un cabinet de conseil spécialisé en SIRH, Aurore transmet son expertise à travers ces pages d'aides pour vous simplifier la paie !
Haut de page

DOTNET