Données mises à jour le : 29/05/2022
Mis à jour le : 29/05/2022
inputCréer une fiche de paie

Fiche de paie chef de projet : spécificités, avantages et obligations

<<<<<<<<   Précédent

  1. Chef de Projet : quel métier ?
  2. Fiche de paie : quelles spécificités et quel statut pour le Chef de Projet ?
  3. Quel salaire sur la fiche de paie du Chargé de Projet ?
  4. Chargé de Projet : quel taux AT/MP applicable ?
  5. Quels avantages professionnels sur la fiche de paie Chargé de Projet ?
  6. Obligations : quelles sont celles qui incombent à l’employeur d'un Chargé de Projet ?
  7. Comment établir la fiche de paie d'un Chargé de Projet en contrat d'apprentissage ?
  8. Comment établir la fiche de paie d'un Chargé de Projet en contrat de professionnalisation ?

1- Chef de Projet : quel métier ?

Le chef de projet exerce un métier de management et de gestion. Chargé de mener un projet et de veiller à son bon déroulement, il est généralement en charge de l’animation d’une équipe pendant la durée de celui-ci sans avoir pour autant de responsabilités hiérarchiques.

Les missions

Le métier de chef de projet peut être exercé dans des secteurs très divers, ce qui peut faire varier considérablement le type de tâches qui lui incombe. Toutefois, les principales missions d’un chef de projet peuvent être identifiées ainsi :

  • Recueillir le besoin client et élaborer le cahier des charges;

  • Élaborer la feuille de route et un planning projet intégrant précisément les différentes étapes en prenant en compte les impératifs de délais et les différentes contraintes ;

  • Prévoir les ressources humaines et matérielles nécessaires au bon déroulement du projet ;

  • Animer les équipes durant toute la durée du projet : constitution de l’équipe, gestion des plannings, prise en compte des absences, coordination des intervenants, maintien de la motivation des collaborateurs etc.;

  • Mettre en place la comitologie du projet (COPIL, comités projet, etc.) et animer les différentes réunions (préparation des supports, animation de la réunion, rédaction des comptes rendus le cas échéant) ;

  • Pilotage et suivi du projet : mise en place de reportings et de tableaux de bord pour suivre l’avancement du projet.

L’une des principales qualités attendues d'un chef de projet est son organisation sans faille. En véritable chef d’orchestre, il dispose d’un excellent relationnel à la fois pour satisfaire le client et pour motiver les équipes. Ce métier très exposé et fort sollicité demande à la fois une bonne résistance au stress et la capacité à prioriser ses actions. Le chef de projet fait preuve d’un grand esprit d’initiative, d’un vrai sens de la communication et de réactivité.

Le chef de projet, quelque soit son secteur d’activité, doit également acquérir des compétences techniques et fonctionnelles indispensables :

  • Maîtrise des techniques de gestion des risques ;

  • Maîtrise des outils de gestion de projet : gestion du planning, pilotage des indicateurs de performance, Office etc.,

  • Bonne connaissance technique du domaine dans lequel il intervient ;

  • Maîtrise de la gestion de budget ;

  • Connaissance des techniques de négociation et de communication ;

  • Maîtrise de l’anglais : selon le type de projets, notamment internationaux, la maîtrise de l’anglais est un plus.

Les études

Il n’est pas toujours nécessaire d’obtenir un diplôme spécialisé dans la gestion de projet. Le plus souvent, les chefs de projet ont obtenu un master 2 dans un domaine d’activité spécifique (web, BTP, informatique etc.) et acquis une expérience professionnelle d’au moins 3 ans. Ce métier est rarement accessible aux débutants.

Toutefois, de plus en plus d’écoles de commerce, d’universités et d’écoles d’ingénieur proposent des masters spécialisés en gestion de projet. De même qu’il existe des certifications pour les professionnels : Project Management Professionnal (PMP), Project Management Institute (PMI) ou encore International Project Management Association (IPMA).

L’insertion professionnelle des chefs de projet  est très bonne.

Environnement d’exercice de l’activité

Le métier de chef de projet  s’exerce dans de multiples secteurs d’activités et principalement dans les structures suivantes :

  • au sein d’une agence, d’un éditeur de logiciel ou d’une société de conseil : il intervient en tant que chef de projet pour le compte de ses clients et peut gérer des équipes mixtes composées de consultants et d’internes.

  • Au sein d’une entreprise : le chef de projet mène des projets pour le compte de son entreprise, soit au sein d’un département projet soit d’un service spécifique (IT, RH, finance, logistique etc). Il peut également exercer au sein de la fonction publique ou encore d’une association.

  • A son compte : en indépendant, le chef de projet intervient pour le compte de ses clients.

Les possibilités d’évolution

Les évolutions de carrière pour un chef de projet sont nombreuses :

  • Évoluer vers des postes de direction de projet ;

  • Évoluer vers des postes d’encadrement et acquérir de plus en plus de responsabilités : direction d’un département, manager dans une société de conseil etc. ;

  • Évoluer vers des fonctions d’expertise avec prise en charge de projets de plus en plus pointus et complexes ;

  • Se mettre à son compte : dans le domaine de la gestion de projet, de nombreux professionnels exercent en indépendant.

2- Fiche de paie : quelles spécificités et quel statut pour le Chef de Projet ?

Convention collective

L’activité principale de l’entreprise détermine la convention collective applicable à la fiche de paie du chef de projet.

Catégorie socioprofessionnelle

Dans la nomenclature de l’INSEE, il n’existe pas à proprement parlé de catégorie socio-professionnelle spécifique. Nous les trouvons particulièrement à la catégorie socioprofessionnelle 38 - Ingénieur et cadres techniques d’entreprise, par exemple :

  • 388c pour les chefs de projet informatiques ;

  • 388e pour les chefs de projet réseaux et télécommunications,

  • 384a pour les chefs de projet en mécanique.

C’est aussi par la grille conventionnelle que sont déterminées les rémunérations. Les charges sociales :

  • sont de l’ordre de 21% du salaire brut (Donnée indicative) sur le statut ETAM

  • sont de l’ordre de 25% du salaire brut (Donnée indicative) sur le statut Cadre 

 

Exemple d'une fiche de paie de chef de projet :


Fiche de paie chef de projet



3- Quel salaire sur la fiche de paie du Chargé de Projet ?

D'après l'INSEE, le salaire brut mensuel moyen pour un chargé de projet salarié(e) est de 4621 : 4996€ pour les hommes contre 4341€ pour les femmes, soit 13% de moins.

Le métier est occupé en majorité par des hommes (89%). Les chefs de projets sont principalement employés en CDI (94%) dans des entreprises de 250 salariés et plus (66%). Seuls 3% des chefs de projets sont employés dans des entreprises de moins de 10 salariés.

4- Chargé de Projet : quel taux AT/MP applicable ?

La cotisation d'Accidents du Travail et Maladies Professionnelles (AT/MP) qui s’applique à la fiche de paie chargé de projet dépend de la taille de l’entreprise dans laquelle l’activité est exercée.

Le taux AT/MP est transmis généralement par l'assurance maladie, il est ensuite repris sur chaque fiche de paie du chargé de projet. Le taux AT/MP qui est calculé par l'assurance maladie est établi sur la base des antécédents d'accidents de l'entreprise et de ses activités.

Consultez notre page dédiée au taux d'accident du travail et aux maladies professionnelles.

5- Quels avantages professionnels sur la fiche de paie Chargé de Projet ?

Le chargé de projet peut prétendre à certains avantages professionnels inhérents à sa qualité de salarié(e) comme :

  • Indemnités repas : l’employeur peut rembourser les frais professionnels de repas : si le temps de pause déjeuner est trop court pour retourner au domicile, s’il n’existe pas de restauration d’entreprise, en cas d’horaires décalés ou lors d’un déplacement professionnel. Pour être opposable à l’employeur, l’indemnité repas doit être prévue dans le contrat de travail du chargé de projet ;

  • Tickets restaurant : lemployeur peut distribuer des tickets restaurant pour les déjeuners habituels. Composés d’une part patronale et d’une part salariale, ils figurent obligatoirement sur la fiche de paie du chargé de projet ;

  • Frais de transport : le chargé de projet bénéficie obligatoirement de la prise en charge à hauteur de 50% du prix des abonnements aux transports publics qu’il utilise pour se rendre sur son lieu de travail. Le remboursement se fait sur présentation du justificatif. En revanche, l’employeur n’est pas tenu de rembourser les frais de transport personnel.

  • Frais de télétravail : un chef de projet intervient parfois à distance sur ses missions. Quand il bénéficie du télétravail, l’employeur est tenu de prendre en charge : les frais professionnels (frais engagés par le salarié pour réaliser ses tâches professionnelles) et les frais doccupation du domicile (dépenses liées à l’énergie, à internet …).

Ces avantages professionnels ne sont pas proprement spécifiques au métier de chargé de projet mais sont liés à sa qualité de salarié. Nombre de dispositions applicables aux chargés de projet sont déterminées par la convention collective à laquelle est soumise son entreprise, aux clauses du contrat de travail ou encore aux usages professionnels de l’entreprise.

6- Obligations : quelles sont celles qui incombent à l’employeur d'un Chargé de Projet ?

L’employeur a des obligations légales vis-à-vis du salarié. Nous pouvons en citer 5 en particulier :

  • Fournir une rémunération en retour du travail effectué : en contrepartie de la réalisation de ses missions, le salarié obtient le versement d’une rémunération et la fourniture d’une fiche de paie conforme. La rémunération comprend le salaire de base ainsi que tous les avantages professionnels et primes dont il bénéficie ;

  • Formation du salarié : le chargé de projet est tenu de se former régulièrement dans le cadre de ses missions, notamment dans son domaine d’expertise, car cela fait partie de sa fiche de poste. Toutefois cela ne dispense pas lemployeur de répondre à son obligation de formation ;

  • Assurer l’entretien d’évolution professionnelle : obligatoire, ce point périodique est organisé tous les deux ans. Il porte sur les perspectives d’évolution professionnelle du salarié. Un chargé de projet peut prendre des responsabilités d’encadrement et/ou évoluer vers des projets de plus en plus complexes;

  • Assurer au salarié de disposer des moyens nécessaires à sa mission : l’employeur fournit au chargé de projet l’ensemble des moyens nécessaires à l'exécution de son travail dans les meilleures conditions : ordinateur, outils de gestion de projet, outils collaboratifs etc.

  • Santé/sécurité au travail : l’employeur doit garantir la sécurité physique de ses salariés mais également les prémunir contre les risques auxquels ils peuvent être exposés du fait de leurs missions. Le métier de chargé de projet est particulièrement sujet aux troubles musculo-squelettiques (TMS) liés au travail sédentaire de bureau. Ses fonctions demandant une grande disponibilité, le stress, voire des situations de burn-out ne sont pas rares. Il s'agit de risques psychosociaux à surveiller.

Ces obligations professionnelles ne sont pas spécifiques au métier de chargé de projet  mais sont inhérentes à sa qualité de salarié.

7- Comment établir la fiche de paie d'un Chargé de Projet en contrat d'apprentissage ?

La formation d’un chargé de projet junior  peut se faire en apprentissage, de nombreux cursus proposent cette formule. Le contrat d’apprentissage tripartite est conclu entre l’apprenti, l’employeur et le Centre de Formation des Apprentis (CFA). La formation est effectuée en alternance en entreprise, sous la responsabilité d'un maître d'apprentissage, et en CFA.

Une fiche de paie est obligatoirement remise à l’apprenti. Sa rémunération dépend cumulativement : 

  • de la catégorie d’âge à laquelle l’apprenti appartient ;

  • l’année d’exécution du contrat qui détermine ;

  • la base de calcul : le SMIC horaire de l’année en cours.

Pour vous aider à embaucher un apprenti chargé de projet :

  • le contrat d’apprentissage est exonéré de cotisations et de contributions sociales dans la limite de 79 % du SMIC ;

  • dans certaines conditions, l’employeur peut bénéficier du dispositif de l’aide unique.

Retrouvez toutes les informations pour créer facilement une fiche de paie pour votre apprenti  chargé de projet dans l'article suivant : fiche de paie apprenti

8- Comment établir la fiche de paie d'un Chargé de Projet en contrat de professionnalisation ?

Les écoles de commerce, d’ingénieur ou les certifications s’effectuent parfois via un contrat de professionnalisation conclu entre l’employeur et un salarié répondant à des critères particuliers, dans le cadre soit :

  • d’un CDI : pour une durée de 6 à 12 mois, 24 mois dans des cas particuliers. A l’issue de cette durée, le contrat se poursuit dans les conditions d’un CDI;

  • d’un CDD : pour une durée de 6 à 12 mois, 36 mois dans des cas particuliers. Le contrat prend fin à l’issue de cette durée.

La formation est effectuée en alternance sous la responsabilité d’un tuteur. L’alternant est obligatoirement rémunéré et une fiche de paie doit lui être remise. Sa rémunération est calculée sur la base d’un pourcentage du SMIC et varie en fonction :

  • de la catégorie d’âge;

  • de la qualification du salarié

Pour vous aider à embaucher un chargé de projet en alternance, vous pouvez bénéficier de :

  • Déduction des avantages en nature : du salaire de l’alternant à hauteur de 75% des déductions autorisées pour les autres salariés ;

  • Exonérations de charges sociales dans le cadre de la réduction générale des cotisations étendue ;

  • Aides à l’embauche d’un demandeur d’emploi en contrat de professionnalisation (ne sont soumises à aucune cotisation sociale ni à la CSG/CRDS) :

    • AFE versée par Pôle Emploi : pour l'embauche d’un demandeur d’emploi âgé de 26 ans et plus (2000€ maximum)

    • Aide versée par l’État (cumulable avec l’aide Pôle emploi) : pour l’embauche d’un demandeur d’emploi âgé de 45 ans et plus (2000€ maximum)

Retrouvez toutes les informations pour créer facilement une fiche de paie pour votre alternant chargé de projet dans l'article suivant : fiche de paie contrat de professionnalisation

 

En ce qui concerne la partie sociale, l'employeur doit transmettre, chaque mois, la DSN corrélative à la fiche de paie du chargé de projet salarié.

 

Pour créer une fiche de paie pour un(e) chargé de projet, il suffit de cliquer sur bouton ci-dessous et de suivre les instructions :

Auteur
Aurore R.
Issue d'une formation juridique, et après avoir exercé plusieurs années au sein d'un cabinet de conseil spécialisé en SIRH, Aurore transmet son expertise à travers ces pages d'aides pour vous simplifier la paie !
Haut de page

DOTNET