Données mises à jour le : 28/11/2022
Mis à jour le : 28/11/2022
inputCréer une fiche de paie

Fiche de paie coiffeur : Comment procéder ?

<<<<<<<<   Précédent

 

  1. Coiffeur : quel métier ?
  2. Fiche de paie coiffeur : quelles spécificités et quel statut pour le salarié ?
  3. Quel salaire sur la fiche de paie du coiffeur ?
  4. Sur la fiche de paie du coiffeur : quel taux AT/MP applicable ?
  5. Coiffeur : quels avantages professionnels sur la fiche de paie ?
  6. Obligations légales : quelles sont celles qui incombent à l’employeur ?
  7. Comment établir la fiche de paie d'un coiffeur en contrat d'apprentissage ?
  8. Comment établir la fiche de paie d'un coiffeur en contrat de professionnalisation ?

 

1-Coiffeur : quel métier ?

Le métier de coiffeur, coiffeuse a pour principale mission d’assurer l’ensemble des soins esthétiques et hygiéniques de la chevelure.

Les missions

Les principales missions du coiffeur ou de la coiffeuse peuvent être identifiées ainsi :

  • Accueil, écoute et conseil client : d’autant plus si le coiffeur est visagiste, il conseille sa clientèle sur la coupe la plus adaptée, les soins à apporter au cheveu, les couleurs etc. ;
  • Soin des cheveux : laver les cheveux, appliquer les soins en adéquation avec le type de cheveux ;
  • Coupe de cheveux : connaissance des techniques de coupe de cheveux pour obtenir un résultat précis ;
  • Soins esthétiques particuliers : capacité à répondre aux demandes particulières comme la permanente, la coloration, des coiffures (chignon, brushing ect);
  • Vente de produits capillaires;
  • Encaissement du client;
  • Nettoyage / entretien du salon de coiffure;
  • Gestion des stocks, passage des commandes de produits capillaires.   

Les missions peuvent varier selon :

  • la spécialisation du coiffeur : visagiste, coloriste, masculin, féminin, coiffeur-barbier etc. ;
  • s’il est salarié ou à son compte (à domicile, en entreprise ou à la tête d’un salon).

Les compétences

La principale qualité attendue pour le métier de coiffeur/coiffeuse est l’écoute. En effet, il/elle doit recueillir le besoin du client et tenir compte de ses demandes afin de viser le résultat capillaire attendu. Une bonne résistance physique est également demandée car le métier demande de rester debout de longues heures. Un excellent relationnel permet de fidéliser sa clientèle.

Le métier de coiffeur  demande des également compétences techniques:

  • Excellente connaissance des produits capillaires à appliquer selon le cheveu et des risques d’allergies ;
  • Connaissances techniques en matière de coupe de cheveux, de soins esthétiques, et de coiffure ;
  • Capacité à conseiller sa clientèle ;  
  • Compétences commerciales pour la vente des produits ;
  • Maîtrise des normes d’hygiène ;
  • Maîtrise des opérations d’encaissement;

Les études

Le métier de coiffeur n’est accessible que par l’obtention d’un diplôme spécialisé allant du CAP au bac +2.

Les principaux diplômes pouvant être demandés sont :

  • CAP métiers de la coiffure;
  • CAP + mention complémentaire (MC) en 1 an supplémentaire (coiffure coupe coiffure ou styliste-visagiste);
  • Niveau Bac
    • Brevet professionnel (niveau bac, + 1 an après le CAP) : BP coiffure ;
    • Bac Pro perruquier-posticheur : permet de travailler au cinéma et au théâtre;  
    • Bac pro métiers de la coiffure;
  • Bac +2:
    • Brevet de maîtrise coiffeur (permet d’assurer la gestion d’un salon de coiffure) : accessible à partir de 5 ans d’expérience professionnelle ou à condition de détenir un brevet professionnel. La formation dure 2 ans.
    • BTS métier de la coiffure : accessible avec un brevet professionnel ou un bac STT;
  • Le CQP (certificat de qualification professionnelle) responsable salon de coiffure : permet d’ouvrir son salon de coiffure/ de devenir manager d’un salon. Il est accessible aux détenteurs d’un diplôme BP/Bac pro ou avec 3 ans d’expérience pour les titulaires du CAP.

Il est conseillé aux candidats aux métiers de la coiffure d’obtenir au moins un brevet professionnel afin de s’ouvrir des opportunités à court terme : briguer un poste de manager, ouvrir son propre salon …

Les possibilités d’évolution

Selon son niveau de qualification et ses appétences, les possibilités d’évolution pour un coiffeur ou une coiffeuse sont intéressantes :

  • évoluer vers des fonctions d’encadrement d’équipe : par l’expérience professionnelle ou un diplôme adapté, le coiffeur peut évoluer vers des postes de manager, voire ouvrir son propre salon de coiffure;
  • se spécialiser dans un domaine : coiffeur-barbier, coloriste, coiffure pour le cinéma, visagiste, « hair designer » etc. ; 
  • s’engager dans l’enseignement : à condition d’obtenir le brevet de maîtrise « coiffeur formateur », le coiffeur peut s’engager dans le domaine de la formation professionnelle;
  • évoluer vers d’autres métiers: métiers de la vente (animateur des ventes), conseil en image, métiers de la cosmétique, de l’esthétisme, du bien-être etc.

Environnement d’exercice de l’activité

Cette activité peut s’exercer

  • En tant que salarié dans un salon de coiffure (ou en itinérance : entreprise, hôpital etc) ;
  • A son compte : ouvrir son salon de coiffure, coiffeur à domicile, en entreprise, en hôpital, dans les centres de bien-être, sur les plateaux de cinéma etc. ;
  • En établissement de formation (pour les coiffeurs-formateurs).  

2-Fiche de paie coiffeur : quelles spécificités et quel statut pour le salarié ?

Convention collective

La Convention Collective Nationale applicable aux métiers de la coiffure est la CCN de la coiffure (IDCC 2596).

 

Exemple d'une fiche de paie d'un coiffeur:

Fiche de paie Coiffeur

Catégorie socioprofessionnelle

Les coiffeurs appartiennent à l’une ou l’autre des catégories selon qu’ils soient ou non à leur compte :

  • Catégorie socioprofessionnelle 56 - Personnels des services directs aux particuliers, et plus particulièrement Coiffeurs salariés (562b): regroupe Ies professionnels salariés prodiguant des soins esthétiques et hygiéniques des cheveux et de la barbe. Ils sont catégorisés comme Employés.  
  • Catégorie socioprofessionnelle 21 : Artisans - Profession (217c) : Artisans coiffeurs, manucures, esthéticiens, de 0 à 9 salariés : regroupe les artisans à leur compte, prodiguant des soins esthétiques et hygiéniques.

C’est aussi par la grille conventionnelle que sont déterminées les rémunérations des coiffeurs salariés. Les charges sociales sont de l’ordre de 21% du salaire brut (Donnée indicative) sur le statut ETAM.

 

3- Quel salaire sur la fiche de paie du coiffeur ?

Nous écartons de cette étude les coiffeurs à leur compte (artisans) qui réalisent un chiffre d’affaires pour nous concentrer sur le salaire moyen des coiffeurs salariés

D'après l'INSEE, le salaire net mensuel moyen pour un coiffeur est de :

  • 1286€ pour les coiffeurs salariés (562b) : 1296€ pour les femmes, contre 1211€ pour les hommes. Ce montant est une moyenne nationale établie à partir des rémunérations de 144 500 salariés en France. Ces salariés sont majoritairement des femmes (81%). Le métier s’exerce essentiellement en CDI (56,7%) et en apprentissage (30,4%) dans des entreprises de moins de 10 salariés (83,5%).

Cependant, cette rémunération moyenne prend en compte la rémunération des apprentis. Elle grimpe à 1534€ pour un débutant titulaire d’un CAP et jusqu’à 2921€ pour un manager hautement qualifié titulaire d’un diplôme de niveau III (grille de la CCN de la coiffure).  

4- Sur la fiche de paie du coiffeur : quel taux AT/MP applicable ?

La cotisation d'Accidents du Travail et Maladies Professionnelles (AT/MP) qui s’applique à la fiche de paie coiffeur dépend de la taille de l’entreprise dans laquelle l’activité est exercée.

Le taux AT/MP est transmis généralement par l'assurance maladie, il est ensuite repris sur chaque fiche de paie du coiffeur. Le taux AT/MP qui est calculé par l'assurance maladie est établi sur la base des antécédents d'accidents de l'entreprise et de ses activités.

Si les accidents du travail dans les métiers de la coiffure sont 3 fois moins nombreux que la moyenne, les maladies professionnelles sont en revanche plus fréquentes.

Consultez notre page dédiée au taux d'accident du travail et aux maladies professionnelles.

 

5- Coiffeur : quels avantages professionnels sur la fiche de paie ?

Le coiffeur ou la coiffeuse pourra prétendre à certains avantages professionnels inhérents à sa qualité de salarié.e comme par exemple :

  • Indemnités repas : aussi appelées prime panier. Le coiffeur peut obtenir le remboursement de frais professionnels engagés pour ses repas au cours d’une journée de travail.  
  • Tickets restaurant : il est possible de distribuer des tickets restaurants pour le paiement des déjeuners du salarié. Ils sont considérés comme un avantage social.
  • Frais de transport : le salarié coiffeur bénéficie obligatoirement de la prise en charge à hauteur de 50% du prix des abonnements aux transports publics pour ses trajets lieu de résidence-travail. L’employeur n’est pas tenu de prévoir le remboursement des frais de transport personnel.
  • Prime d’ancienneté : celle-ci est fixée par la CCN de la coiffure de la manière suivante :
    • à partir de 5 ans : 32 € ;
    • à partir de 7 ans : 44 € ;
    • à partir de 9 ans : 57 € ;
    • à partir de 12 ans : 73 € ;
    • à partir de 15 ans : 89 € ;

Un accord ou un usage d’entreprise peut offrir aux salariés des avantages supplémentaires comme des primes de résultat, chèques vacances etc.   

 

6- Obligations légales : quelles sont celles qui incombent à l’employeur ?

 

L’employeur a des obligations légales vis-à-vis du salarié :

  • Fournir une rémunération en retour du travail effectué: le versement d’une rémunération ainsi que la remise d’une fiche de paie conforme sont des obligations découlant de la signature du contrat de travail liant l’employeur au salarié.
  • Formation du salarié: l’employeur s’assure de former les coiffeurs de manière à favoriser leur maintien dans l’emploi ou leur évolution vers d’autres fonctions. 
  • L’entretien d’évolution professionnelle : ce point périodique est obligatoire. Il doit porter sur les perspectives d’évolution professionnelle du salarié et être organisé tous les deux ans. Pour évoluer vers des fonctions de management ou ouvrir leur propre salon, les coiffeurs doivent passer des diplômes comme par exemple la CQP responsable salon de coiffure.
  • Assurer au salarié de disposer des moyens nécessaires à sa mission : l’employeur est tenu de fournir au coiffeur l’ensemble des moyens nécessaires à l'exécution de son travail dans les meilleures conditions : outils (ciseaux, chaise de coiffure etc.), produits capillaires, blouses etc.  
  • Santé/sécurité au travail : l’employeur doit garantir la sécurité physique de son salarié mais également le prémunir contre les risques auxquels il peut être exposé dans le cadre de ses activités. Les métiers de la coiffure sont moins accidentogène que la moyenne. Toutefois, les praticiens sont plus exposés aux maladies professionnelles liées aux troubles musculo-squelettiques d’une part, aux allergies et affections respiratoires causées par les substances irritantes et allergisantes contenues dans de nombreux produits capillaires, d’autre part. Le port d’une blouse et de gants en vinyle ou nitrile est préconisé, ainsi qu’une bonne aération des locaux.

7- Comment établir la fiche de paie d'un coiffeur en contrat d'apprentissage ?

La formation en coiffure peut se faire en apprentissage. Le contrat d’apprentissage tripartite est conclu entre l’apprenti, l’employeur et le Centre de Formation des Apprentis (CFA). La formation est effectuée en alternance en entreprise, sous la responsabilité d'un maître d'apprentissage, et en CFA.

Une fiche de paie est obligatoirement remise à l’apprenti coiffeur. Sa rémunération dépend cumulativement : 

  • de la catégorie d’âge à laquelle l’apprenti appartient ;

  • l’année d’exécution du contrat qui détermine ;

  • la base de calcul : le smic horaire de l’année en cours.

Pour vous aider à embaucher un apprenti :

  • le contrat d’apprentissage est exonéré de cotisations et de contributions sociales dans la limite de 79 % du SMIC ;

  • dans certaines conditions, l’employeur peut bénéficier du dispositif de l’aide unique.

Retrouvez toutes les informations pour créer facilement une fiche de paie pour votre apprenti coiffeur ou coiffeuse dans l'article suivant : fiche de paie apprenti

8- Comment établir la fiche de paie d'un coiffeur en contrat de professionnalisation ?

Les métiers de la coiffure sont accessibles également via contrat de professionnalisation. Dans ce cas le contrat est conclu entre l’employeur et un salarié répondant à des critères particuliers, dans le cadre soit :

  • d’un CDI : pour une durée de 6 à 12 mois, 24 mois dans des cas particuliers. Ensuite le contrat se poursuit dans les conditions d’un CDI

  • d’un CDD : pour une durée de 6 à 12 mois, 36 mois dans des cas particuliers. Le contrat prend fin à l’issu de cette durée.

La formation est effectuée en alternance sous la responsabilité d’un tuteur.

L’alternant est obligatoirement rémunéré et une fiche de paie doit lui être remise. Sa rémunération est calculée sur la base d’un pourcentage du SMIC et varie en fonction :

  • de la catégorie d’âge;

  • de la qualification du salarié

Pour vous aider à embaucher un alternant en contrat de professionnalisation :

  • Déduction des avantages en nature : du salaire de l’alternant à hauteur de 75% des déductions autorisées pour les autres salariés ;

  • Exonérations de charges sociales dans le cadre de la réduction générale des cotisations étendue ;

  • Aides à l’embauche d’un demandeur d’emploi en contrat de professionnalisation (ne sont soumises à aucune cotisations sociales ni à la CSG/CRDS) : AFE versée par Pôle Emploi, aide versée par l’État (cumulable avec l’aide Pôle emploi). 

Retrouvez toutes les informations pour créer facilement une fiche de paie pour votre alternant coiffeur ou coiffeuse dans l'article suivant : fiche de paie contrat de professionnalisation

 

En ce qui concerne la partie sociale, l'employeur doit transmettre, chaque mois, la DSN corrélative à la fiche de paie du coiffeur salarié. 

 

Pour créer une fiche de paie coiffeur, il suffit de cliquer sur le bouton ci-dessous et de suivre les instructions :

 

Bouton créer une fiche de paie

Auteur
Aurore R.
Issue d'une formation juridique, et après avoir exercé plusieurs années au sein d'un cabinet de conseil spécialisé en SIRH, Aurore transmet son expertise à travers ces pages d'aides pour vous simplifier la paie !
Haut de page

DOTNET