Données mises à jour le : 04/10/2022
Mis à jour le : 04/10/2022
inputCréer une fiche de paie

Fiche de paie agent de sécurité : Comment procéder ?

<<<<<<<<   Précédent

  1. Agent de sécurité : quel métier ?
  2. Fiche de paie agent de sécurité : quelles spécificités et quel statut pour le salarié ?
  3. Quel salaire sur la fiche de paie de l’agent de sécurité ?
  4. Sur la fiche de paie de l’agent de sécurité : quel taux AT/MP applicable ?
  5. Agent de sécurité : quels avantages professionnels sur la fiche de paie ?
  6. Obligations légales : quelles sont celles qui incombent à l’employeur ?
  7. Comment établir la fiche de paie d'un agent de sécurité en contrat d'apprentissage ?
  8. Comment établir la fiche de paie d'un agent de sécurité en contrat de professionnalisation ?

 

1-Agent.e de sécurité : quel métier ?

 

Le métier d’agent de sécurité, appelé aussi agent.e de prévention et de sécurité, a pour principale mission d’assurer la surveillance ainsi que la sécurité d’un lieu ou de personnes.

Les missions

Les missions de l’agent de sécurité sont variables selon le secteur dans lequel il exerce, mais les principales peuvent être identifiées ainsi :

  • Contrôler l’accès sur un site (contrôle d’identité, fouille des personnes etc);
  • Assurer une surveillance dans les locaux, veiller à la sécurité des personnes et à la préservation des biens ;
  • Effectuer de la télésurveillance vidéo et déclencher l’intervention d’agents spécialisés en cas de mouvement suspect (prévenir la police etc.)
  • Mettre en œuvre les actions appropriées en fonction des situations (incendie, infraction, intrusion etc), selon les consignes établies par la hiérarchie et la loi ;
  • Peut être amené à contrôler les installations de sécurité (par exemple l’alarme incendie) et participer à leur maintenance.

Ces missions varient beaucoup selon le secteur dans lequel évolue l’agent de sécurité qui peut être spécialisé : agent de prévention des vols en magasin, agent cynophile de sécurité, agent de sécurité incendie, ou encore rondier (effectue des rondes sur des sites industriels ou auprès de particuliers).  

Les compétences

La principale qualité attendue pour le métier d’agent de sécurité est un bon sang-froid. En effet, il doit rester calme et patient en toute situation, ne pas céder à la panique en cas d’intrusion ou de confrontation.  Il lui sera demandé une bonne condition physique pour effectuer les rondes ou rester en position debout de longues heures.

L’agent de sécurité doit acquérir des  compétences techniques et fonctionnelles indispensables :

  • Connaissances des consignes de sécurité et capacité à les appliquer ;
  • Qualités rédactionnelles s’il est amené à rédiger des rapports;
  • Détenir les connaissances de base sur les différents matériels d'alarme et de surveillance ;
  • Détenir les bases du secourisme. 

Les conditions préalables

Pour devenir agent de sécurité, il s’agit de répondre à divers prérequis qui sont autant de conditions cumulatives :

  • Etre majeur (18 ans minimum) ;
  • Détenir un casier judiciaire vierge ;
  • Etre titulaire d’une carte professionnelle délivrée par le CNAPS (Conseil national des activités de sécurité privée) valable 5 ans ;
  • Avoir effectué une formation validée par un CQP (certificat de qualification professionnelle). A noter : sans un CQP, l’agent de sécurité ne pourra pas obtenir de carte professionnelle pour exercer.

Les études

Le métier d’agent de sécurité est accessible sans diplôme. Toutefois, pour obtenir sa carte professionnelle, il doit détenir à minima un certificat de qualification professionnelle (CQP).

Selon les spécialités et les niveaux de responsabilité visés, de nombreux diplômes préparent au métier d’agent de sécurité :

Les principaux diplômes pouvant être demandés sont :

  • Formation continue :
    • Titre professionnel  : Agent de Sûreté et de Sécurité Privée (Titre pro A2SP)
    • CQP  : Agent de prévention et sécurité (niveau CAP) délivré par la Branche professionnelle prévention sécurité.
  • Formation initiale :
    • CAP : Agent de sécurité, CAP agent vérificateur d’appareils extincteurs;
    • Bac pro : Agent technique de prévention et sécurité, métiers de la sécurité ; 
    • Bac +2 : DUT hygiène sécurité et environnement ;
    • Bac +3 : Licence professionnelle sécurité des biens et des personnes ;

D’autres certifications peuvent être demandées. Par exemple, pour devenir agent incendie, l’agent de sécurité doit avoir suivi une formation SIIAP. Enfin, avoir effectué une formation SST (Sauveteur Secouriste au travail) peut être un atout supplémentaire pour le recrutement.

Les possibilités d’évolution

Les possibilités d’évolution sont nombreuses et variées pour un agent de sécurité :

  • évoluer vers des fonctions d’encadrement d’équipe : responsable d’équipe, chef d’équipe de sécurité;
  • évoluer horizontalement vers d’autres postes moyennant le suivi d’une formation : opérateur de télésurveillance, maître-chien, agent de sécurité incendie. Il peut également se tourner vers d’autres métiers plus éloignés comme garde du corps, ou transporteurs de fonds.   

Selon l’expérience professionnelle et le niveau de formation, un agent de sécurité peut évoluer facilement et changer de métier au cours d’une vie professionnelle. Leur insertion professionnelle sur le marché de l'emploi est bonne.

Environnement d’exercice de l’activité

Cette activité peut s’exercer :

  • au sein d’une société de services spécialisée en sécurité privée: l’agent de sécurité est envoyé chez différents clients : grands magasins, sites industriels, gardiennage de maisons de particuliers, aéroports, grands événements (festival, événement sportif etc…) ;
  • Il peut également être salarié directement en interne au sein de l’entreprise.  

2-Fiche de paie agent de sécurité : spécificités et statut pour le salarié ?

Convention collective

La convention collective nationale des entreprises de prévention et de sécurité (IDCC 1351) s’applique aux agents de sécurité et de prévention travaillant au sein d’une entreprise de sécurité privée.

Si l’agent de sécurité est employé directement par une entreprise autre, c’est le secteur d’activité principal de l’entreprise qui détermine la convention collective applicable.

Exemple d'une fiche de paie d'agent de sécurité :

 

Fiche de paie agent de sécurité

Catégorie socioprofessionnelle

Dans le secteur privé, les agents de sécurité appartiennent à la Catégorie socioprofessionnelle 53 : Policiers, militaires et agents de surveillance, et plus particulièrement à la rubrique 534a Agents civils de sécurité et de surveillance.

Ce sont les employés qui :

  • contribuent à la sécurité ou à l’ordre public ou assure la surveillance de lieux publics ;
  • sans être des agents publics (armée, gendarmerie, police, ONF etc).

C’est aussi par la grille conventionnelle que sont déterminées les rémunérations. Les charges sociales sont de l’ordre de 21% du salaire brut (Donnée indicative) sur le statut ETAM.

Durée du travail

Si le salarié travaille pour le compte d’une société de sécurité privée, son temps de travail doit respecter les obligations suivantes :

  • L’agent de sécurité ne doit pas travailler plus de 12 heures par jour, sauf en cas de force majeure;
  • La durée hebdomadaire de travail maximale est de 48 heures;
  • L’agent de sécurité peut effectuer 4 vacations de 12 heures en une semaine au maximum, et 46 heures/semaine maximum sur une période de 12 semaines consécutives;
  • Il bénéficie d’au moins 1 jour de repos hebdomadaire et de 2 dimanches par mois ;
  • S’il passe d’un horaire de jour à un horaire de nuit (entre 21h et 6h du matin), il doit bénéficier d’une interruption de travail de 10 heures au minimum.

Les heures de nuit (entre 21h et 6h) sont majorées de 10% (25% pour les entreprises de sureté aéroportuaire et aérienne). Le repos compensateur est de 1% par heure de travail de nuit. Un agent de sécurité travaillant de nuit ne peut travailler plus de 44 heures en moyenne sur une durée de 12 semaines consécutives.

Le travail du dimanche est majoré de 10%, cumulable avec les 10% de majoration du travail de nuit (50% dans les entreprises de sûreté aérienne et aéroportuaire, cumulable avec les 25% du travail de nuit).

Le travail durant les jours fériés est majoré de 100% ou fait l’objet d’un repos compensateur équivalent sur le mois suivant.

3- Quel salaire sur la fiche de paie de l’agent de sécurité ?

D'après l'INSEE, le salaire net mensuel moyen pour un agent de sécurité (534a) travaillant dans le secteur privé est de 1565€  : 1554€ pour les hommes contre 1650€ pour les femmes.

Le métier est exercé majoritairement par des hommes (87%). Ces montants sont des moyennes nationales établies à partir des rémunérations de 193 600 salariés en France. 

80% d’entre eux sont en CDI. 9,2% d’entre eux travaillent dans des entreprises de moins de 10 salariés, 7,7% dans des entreprises de 10 à 19 salariés et 31,8% dans des entreprises de plus de 250 salariés.

4- Sur la fiche de paie de l’agent de sécurité : quel taux AT/MP applicable ?

La cotisation d'Accidents du Travail et Maladies Professionnelles (AT/MP) qui s’applique à la fiche de paie agent de sécurité dépend de la taille de l’entreprise dans laquelle l’activité est exercée. Le taux AT/MP est transmis généralement par l'assurance maladie, il est ensuite repris sur chaque fiche de paie de l’agent de prévention et sécurité. Le taux AT/MP qui est calculé par l'assurance maladie est établi sur la base des antécédents d'accidents de l'entreprise et de ses activités.

Consultez notre page dédiée au taux d'accident du travail et aux maladies professionnelles.

5- Agent de sécurité : quels avantages professionnels sur la fiche de paie ?

L’agent.e de sécurité pourra prétendre à certains avantages professionnels spécifiques à son métier ou inhérents à sa qualité de salarié.e comme par exemple :

  • Prime de panier (CCN des entreprises de prévention et de sécurité)comme tous les salariés du secteur de la prévention et de la sécurité, l’agent de sécurité bénéficie d’une prime de panier (repas) dès lors qu’il effectue une durée minimale de travail de 6 heures continues (3,66€ au 1er mai 2020).
  • Tickets restaurant : il est possible de distribuer des tickets restaurants pour le paiement des déjeuners du salarié. Ils sont considérés comme un avantage social.
  • Une prime d’ancienneté (CCN des entreprises de prévention et de sécurité): l’agent de sécurité peut percevoir une prime pouvant aller jusqu’à 12 % du salaire minimal conventionnel pour 15 ans d’ancienneté.
  • Primes diverses : prime temps d’habillage et de déshabillage, indemnité de nettoyage des tenues etc.

Certains de ces avantages sont spécifiques au métier d’agent de sécurité. 

6- Obligations légales : quelles sont celles qui incombent à l’employeur ?

L’employeur a des obligations légales vis-à-vis du salarié :

  • Fournir une rémunération en retour du travail effectué : le versement d’une rémunération ainsi que la remise d’une fiche de paie conforme sont des obligations découlant de la signature du contrat de travail liant l’employeur au salarié. La rémunération des agents de sécurité ne peut être inférieure au SMIC conventionnel (qui ne doit pas être inférieur au SMIC légal) de la CCN des entreprises de prévention et de sécurité s’il travaille dans une société de services spécialisée en sécurité privée.
  • Formation du salarié: l’employeur s’assure de former les agents de sécurité de manière à favoriser leur maintien dans l’emploi (consignes de sécurité, matériel de vidéosurveillance etc). Pour pouvoir renouveler sa carte professionnelle, l’agent de sécurité doit effectuer un stage. L’attestation de suivi d’un stage de maintien et d’actualisation des compétences (MAC), doit être jointe à la demande de renouvellement de carte professionnelle.
  • L’entretien d’évolution professionnelle : ce point périodique est obligatoire. Il doit porter sur les perspectives d’évolution professionnelle du salarié et être organisé tous les deux ans.  
  • Assurer au salarié de disposer des moyens nécessaires à sa mission : l’employeur est tenu de fournir à l’agent de sécurité l’ensemble des moyens nécessaires à l'exécution de son travail dans les meilleures conditions. Par exemple, un agent de sécurité titulaire d’une carte professionnelle de la part du CNAPS doit également détenir une carte professionnelle propre à l’entreprise. Selon le type d’activité, il peut être fourni au salarié un uniforme, du matériel de communication, un équipement de protection individuel (gilet par balle etc.). 
  • Santé/sécurité au travail : l’employeur doit garantir la sécurité physique de son salarié mais également le prémunir contre les risques auxquels il peut être exposé dans le cadre de ses activités. Le métier d’agent de sécurité présente des risques physiques importants en raison du risque d’agression lors des interventions. Horaires décalés, travail de nuit, travail isolé, stress, sont autant de risques psychosociaux inhérents au domaine de la sécurité privée. Il est souhaitable de mettre en place un suivi psychologique régulier.  

7- Comment établir la fiche de paie d'un agent de sécurité en contrat d'apprentissage ?

La formation de l'agent de sécurité peut s'effectuer par la voie de l'apprentissage. L'étudiant réalise sa formation en alternance en entreprise, sous la responsabilité de son maître d'apprentissage, et en CFA.

Pour embaucher un apprenti, un contrat d’apprentissage doit être conclu entre l’apprenti, l’employeur ainsi que  le centre de Formation des Apprentis (CFA). 

L'apprenti est rémunéré tout au long de sa formation et reçoit obligatoirement une fiche de paie. Attention, sa rémunération est encadrée par la loi et dépend cumulativement : 

  • de la catégorie d’âge à laquelle l’apprenti appartient ;

  • de l’année d’exécution du contrat ;

  • de la base de calcul : le smic horaire de l’année en cours.

Il existe des aides au recrutement d'apprentis :

  • exonérations de cotisations et contributions sociales : le contrat d’apprentissage est exonéré dans la limite de 79 % du SMIC ;

  • aide financière : dans certaines conditions, l’employeur peut bénéficier du dispositif de l’aide unique.

Retrouvez toutes les informations pour créer facilement une fiche de paie pour votre apprenti agent de sécurité dans l'article suivant : fiche de paie apprenti

8- Comment établir la fiche de paie d'un agent de sécurité en contrat de professionnalisation ?

Dans certaines conditions, il est possible d'embaucher un agent de sécurité via un contrat de professionnalisation.

Le contrat de professionnalisation est conclu entre l’employeur et un salarié répondant à des critères particuliers. Ce contrat est ensuite transmis dans les 5 jours à l'OPCO de la branche professionnelle dont dépend l'entreprise. La formation s'effectue en alternance en l'entreprise et en centre de formation. En entreprise, l'alternant est placé sous la responsabilité d'un tuteur expressément désigné. 

Le contrat de professionnalisation peut être conclu en :

  • CDI : pour une durée de 6 à 12 mois et jusqu'à 24 mois dans certains cas spécifiques. Ensuite le contrat se poursuit dans les conditions d’un CDI classique ;

  • ou en CDD : pour une durée de 6 à 12 mois et jusqu'à 36 mois dans des cas spécifiques. A l'expiration de cette durée, le contrat est terminé et le salarié quitte l'entreprise. 

L’alternant est obligatoirement rémunéré durant toute sa formation. Il doit recevoir une fiche de paie. Attention, la fixation du montant de rémunération n'est pas libre. En effet, la rémunération d'un agent de sécurité en contrat de professionnalisation est encadrée par la législation. Elle est calculée sur la base d’un pourcentage du SMIC et varie en fonction :

  • de la catégorie d’âge ;

  • de la qualification du salarié.

Il existe des aides au recrutement d'alternants en contrat de professionnalisation :

  • Déduction des avantages en nature : du salaire de l’alternant à hauteur de 75% des déductions autorisées pour les autres salariés ;

  • Exonérations de cotisations sociales dans le cadre de la réduction générale des cotisations étendue ;

  • Aides à l’embauche d’un demandeur d’emploi en contrat de professionnalisation (ces aides sont exonérées de cotisations sociales et de CSG/CRDS) :

    • AFE versée par Pôle Emploi : pour le recrutement d’un demandeur d’emploi de 26 ans et plus (2000€ maximum);

    • Aide versée par l’État (cumulable avec l’aide Pôle emploi) : pour le recrutement d’un demandeur d’emploi de 45 ans et plus (2000€ maximum). 

Retrouvez toutes les informations pour créer facilement une fiche de paie pour votre alternant agent de sécurité dans l'article suivant : fiche de paie contrat de professionnalisation

 

En ce qui concerne la partie sociale, l'employeur doit transmettre la DSN corrélative à la fiche de paie de l'agent de sécurité chaque mois.

 

Pour créer une fiche de paie agent de sécurité, il suffit de cliquer sur le bouton ci-dessous et de suivre les instructions :

 

Bouton créer une fiche de paie

Auteur
Aurore R.
Issue d'une formation juridique, et après avoir exercé plusieurs années au sein d'un cabinet de conseil spécialisé en SIRH, Aurore transmet son expertise à travers ces pages d'aides pour vous simplifier la paie !
Haut de page

DOTNET