Données mises à jour le : 29/05/2022
Mis à jour le : 29/05/2022
inputCréer une fiche de paie

Fiche de paie déménageur : spécificités, avantages et obligations

<<<<<<<<   Précédent

  1. Déménageur/déménageuse : quel métier ?
  2. Fiche de paie : quelles spécificités et quel statut pour le déménageur ?
  3. Quel salaire sur la fiche de paie du déménageur ?
  4. Déménageur : quel taux AT/MP applicable ?
  5. Quels avantages professionnels sur la fiche de paie déménageur ?
  6. Obligations : quelles sont celles qui incombent à l’employeur d'un déménageur ?
  7. Comment établir la fiche de paie d'un déménageur en contrat d'apprentissage ?
  8. Comment établir la fiche de paie d'un déménageur en contrat de professionnalisation ?

 

1- Déménageur/déménageuse : quel métier ?

Le déménageur assure toutes les opérations logistiques liées au déménagement d’objets. S’il y est habilité, il conduit le véhicule de déménagement. Il est alors appelé « conducteur-déménageur ».

Les missions

Les missions principales du déménageur peuvent être identifiées ainsi :

  • Procéder à l’emballage et au rangement des objets dans des cartons prévus à cet effet ;

  • Établir un planning de déménagement ;

  • Procéder au chargement/déchargement du véhicule de déménagement ;

  • Procéder au montage/démontage du mobilier ;

  • Transporter le chargement jusqu’au nouveau lieu de destination ;

  • Prendre en charge les formalités administratives : la "lettre de voiture" ou encore les formalités douanières en cas de déménagement international ;

  • Assurer la liaison avec les clients ;

  • Respecter et faire respecter les règles de sécurité.

L’une des principales qualités attendues du métier de déménageur est sa robustesse et son excellente condition physique. Pour éviter la casse, il est indispensable de développer sa rigueur et sa minutie. Avoir le sens de l’organisation s’avère indispensable pour optimiser les opérations de déménagement. Métier de contact, il demande également un bon relationnel client.

 

Le déménageur doit également acquérir des compétences techniques et fonctionnelles indispensables :

  • Maîtrise des techniques modernes de déménagement et des machines (ex : monte-meubles)

  • Connaître les techniques d’emballage et de déballage d'éléments ;

  • Connaissance des formalités administratives ;

  • Maîtrise de la logistique et des règles de manutention : organisation du déménagement, conditionnement, entreposage des objets, gestion des plannings, etc ;

  • Maîtrise de l’ensemble des règles de sécurité.    

Les études

Le métier est accessible sans formation spécifique. Il est toutefois conseillé d'obtenir l’un de ces deux diplômes :

  • CAP Déménageur sur véhicule utilitaire léger : comprend la validation du permis B l et E (remorques),  l'habilitation à se servir d'un monte-meubles, le CSST (Certificat de Sauveteur Secouriste du Travail) ainsi que le CACES chariot catégorie 3.

  • CAP Conducteur routier de marchandises : permet de valider le permis C (poids lourd) et la FIMO (Formation initiale minimale obligatoire). 

Pour assurer plus de responsabilités et évoluer facilement par la suite, il est possible d’obtenir :

  • Bac professionnel Transports ;

  • Bac professionnel Logistique.

L’insertion professionnelle est excellente, le secteur souffrant d’une pénurie de main d’œuvre.

Les possibilités d’évolution

Selon son niveau de formation initiale, son expérience professionnelle, et le cadre dans lequel il exerce ses fonctions, un déménageur peut :

  • Évoluer vers des postes d’encadrement : chef d’équipe, responsable d’équipe ;

  • Évoluer vers d’autres postes dans la filière transport : Logisticien, conseiller commercial etc.;

  • Se spécialiser dans un type de déménagement : déménagement de matériel lourd, déménagement d’objets fragiles, devenir conducteur-déménageur (FIMO/ Permis C-EC obligatoire) ;

  • Se mettre à son compte en tant que chef d’entreprise.

Environnement d’exercice de l’activité

Le métier de déménageur s’exerce dans le domaine de la transport et de la logistique. Ils sont généralement employés au sein d’une société de déménagement.

Il réalise ses missions de déménagement aussi bien pour le compte de particuliers, que pour des entreprises ou des services publics.

2- Fiche de paie : quelles spécificités et quel statut pour le déménageur ?

Convention collective

La principale convention collective applicable à la fiche de paie déménageur est la : CCN des transports routiers et activités auxiliaires de transport du 21 décembre 1950 (IDCC 16). Et plus particulièrement l’accord du 3 juin 1997 relatif aux conditions spécifiques d'emploi des entreprises de transport de déménagement.

Les activités soumises à cet accord sont les transports de déménagement, c’est à dire :

  • les transports de meubles ou d'objets mobiliers effectués au départ ou à destination d'un garde-meubles dont l'expéditeur est également le destinataire;

  • les transports de meubles ou d'objets mobiliers usagés en provenance et à destination d'un local d'habitation ou d'un local à usage professionnel, commercial, industriel, artisanal ou administratif, à l'exception de ceux dont le volume n'excède pas 5 mètres cubes et dont le conditionnement est assuré par l'expéditeur.

 

Exemple d'une fiche de paie de déménageur :

Fiche de paie déménageur


 

 

Catégorie socioprofessionnelle

Les déménageurs sont classés par l’INSEE dans les catégories socio-professionnelles suivantes :

  • CSP 67 - ouvriers non qualifiés de type industriel (Déménageurs non qualifiés 676b) : sont également classés dans cette catégorie les aides déménageurs.

  • CSP 64 – chauffeurs : les conducteurs-déménageurs sont classés dans la même catégorie que les chauffeurs routiers (641a)

  • CSP 21Artisans déménageurs, de 0 à 9 salariés (217b) : sont classés dans cette catégorie les déménageurs indépendants.

Pour les salariés, c’est aussi par la grille conventionnelle que sont déterminées les rémunérations. Les charges sociales sur les statuts ouvriers sont de l’ordre de 21% du salaire brut (Donnée indicative).

3- Quel salaire sur la fiche de paie du déménageur ?

D'après l'INSEE, le salaire brut mensuel moyen pour un déménageur salarié est de :

  • 2139pour un déménageur non qualifié (676b) : 2111€ pour les hommes contre 2943€ pour les femmes. Ce montant est une moyenne nationale établie à partir des rémunérations de 1300 salariés en France. Ces salariés sont quasi exclusivement des hommes (99%), employés en CDD (37%), en CDI (31,8%) et en intérim (15,8%). Plus de 75% d’entre eux sont employés par des entreprises de moins de 50 salariés dont 29,5% dans des entreprises de moins de 10 salariés.

  • 2007€ pour un chauffeur déménageur (641a) : 2160€ pour un homme contre 2017€ pour les femmes. Ce montant est une moyenne nationale établie à partir des rémunérations de 144 000 salariés en France. Ces salariés sont quasi exclusivement des hommes (99%), employés en CDI (85,2%). Ils sont employés par des entreprises de taille très diverses : 17,3% dans des entreprises de moins de 10 salariés, 14,6% dans des entreprises de 10 à 19 salariés, 26,9% dans des entreprises de 20 à 49 salariés, 15,8% dans des entreprises de 50 à 99 salariés, et 15,5% dans des entreprises de 100 à 249 salariés ;

4- Déménageur : quel taux AT/MP applicable ?

La cotisation d'Accidents du Travail et Maladies Professionnelles (AT/MP) qui s’applique à la fiche de paie du déménageur (et du chauffeur déménageur)  dépend de la taille de l’entreprise dans laquelle l’activité est exercée.

Le taux AT/MP est transmis généralement par l'assurance maladie, il est ensuite repris sur chaque fiche de paie du  déménageur. Le taux AT/MP qui est calculé par l'assurance maladie est établi sur la base des antécédents d'accidents de l'entreprise et de ses activités.

Consultez notre page dédiée au taux d'accident du travail et aux maladies professionnelles.

5- Quels avantages professionnels sur la fiche de paie déménageur ?

Le déménageur pourra prétendre à certains avantages professionnels spécifiques aux métiers du transport :

  • Indemnités repas : une prime panier et prime casse-croûte sont prévus par la CNN transports routiers et activités auxiliaires du transport. Les déménageurs et chauffeurs déménageurs peuvent obtenir le remboursement de frais professionnels engagés pour leurs repas au cours d’une journée de travail.

  • Indemnité de grands déplacements : les déménageurs effectuant des déplacements sur plusieurs jours peuvent y prétendre. Cela concerne notamment les déménagements hors des frontières.

  • Prime pour travail effectué pendant les heures de repas. 

  • Prime d’ancienneté : l'ancienneté acquise à partir de la date d'embauche donne lieu à majoration du salaire mensuel. Pour le personnel ouvrier, il est prévu une majoration : 2 % après 2 ans d'ancienneté - 4 % après 5 années d'ancienneté - 6 % après 10 années d'ancienneté - 8 % après 15 années d'ancienneté.

  • Prime de 13ème mois : pour les salariés ayant 1 an d’ancienneté minimum.

  • Prime de nuit : une prime de nuit peut être attribuée aux déménageurs appelés à travailler sur la plage horaire 21h-6h du matin, elle est équivalente à 20 % du taux horaire conventionnel.

6- Obligations : quelles sont celles qui incombent à l’employeur d'un déménageur ?

L’employeur a des obligations légales vis-à-vis du déménageur salarié :

  • Fournir une rémunération en retour du travail effectué : comme tout salarié, le déménageur doit être déclaré. Une fiche de paie conforme récapitulant tous les éléments de sa rémunération lui est remise chaque mois.

  • Formation du déménageur : l’employeur s’assure de former ses salariés aux règles de sécurité et engage des formations pour favoriser leur maintien dans l’emploi.

  • Assurer au déménageur de disposer des moyens nécessaires à sa mission : l’employeur fournit au déménageur l’ensemble des moyens nécessaires à l'exécution de son travail dans les meilleures conditions : outils, matériel, équipement de protection, formation à la sécurité etc.

  • Santé/sécurité au travail : il incombe à l’employeur de garantir la sécurité physique de ses salariés et de les prémunir contre les risques auxquels ils peuvent être exposés dans le cadre de leurs activités. Les déménageurs sont exposés à de multiples risques physiques liés : à la manipulation d’objets lourds (lombalgies et dorsalgies), risques de chutes de plain-pied, chutes d’objets, risques de coupures. Ils sont également particulièrement exposés aux risques routiers durant les trajets. L’activité présente également risques psychosociaux comme le stress induit par la relation client et les contraintes de délai. Ils doivent obligatoirement porter un EPI (équipement de protection individuel) complet : combinaison de travail, gants adaptés (anti-coupure), chaussures de sécurité, casque pour la prévention de la chute d’objets ainsi qu’une ceinture lombaire.

7- Comment établir la fiche de paie d'un déménageur en contrat d'apprentissage ?

Dans le cadre de leur formation, les déménageurs peuvent être embauchés en apprentissage. La formation s’effectue en alternance entre l’entreprise où il est placé sous la responsabilité d'un maître d'apprentissage, et le CFA.

Pour recruter un apprenti, un contrat d’apprentissage doit être conclu entre l’apprenti, l’employeur ainsi que le centre de Formation des Apprentis (CFA). 

L'apprenti est obligatoirement rémunéré et reçoit une fiche de paie conforme. Sa rémunération est encadrée par la loi et dépend cumulativement : 

  • de la catégorie d’âge à laquelle appartient l’apprenti ;

  • de l’année d’exécution du contrat ;

  • de la base de calcul : le SMIC horaire en vigueur.

Pour l'embauche d'un apprenti, vous pouvez bénéficier des aides suivantes :

  • d'exonérations de cotisations et contributions sociales dans la limite de 79 % du SMIC ;

  • dans certaines conditions, l’employeur peut bénéficier du dispositif de l’aide unique.

Retrouvez toutes les informations pour créer facilement une fiche de paie pour votre apprenti déménageur dans l'article suivant : fiche de paie apprenti

8- Comment établir la fiche de paie d'un déménageur en contrat de professionnalisation ?

Dans certaines conditions, il est possible d'embaucher un déménageur via un contrat de professionnalisation.

Le contrat de professionnalisation est conclu par l’employeur et le salarié. Il est ensuite envoyé, dans les 5 jours de sa conclusion, à l'OPCO de la branche professionnelle dont dépend l'entreprise. La formation est alors effectuée en alternance dans l'entreprise, sous la responsabilité d'un tuteur, et en centre de formation.

Le contrat de professionnalisation peut être conclu dans le cadre d'un CDI ou d'un CDD :

  • En CDI : durée de 6 à 12 mois, 24 mois dans des cas particuliers. A l'issue de cette durée, le contrat se poursuit dans les conditions classiques d’un CDI ;

  • En CDD : pour une durée de 6 à 12 mois, 36 mois dans des cas particuliers. A l'issue de cette durée, le contrat s'arrête. 

L’alternant en contrat de professionnalisation est obligatoirement rémunéré. Une fiche de paie lui est remise chaque mois. Attention, sa rémunération est régie par des règles légales. En effet, la rémunération en contrat de professionnalisation est calculée sur la base d’un pourcentage du SMIC et varie en fonction :

  • de la catégorie d’âge ;

  • de la qualification du salarié.

Pour l'embauche d'un alternant, vous pouvez bénéficier des aides suivantes :

  • Déduction des avantages en nature  du salaire de l’alternant : à hauteur de 75% des déductions autorisées pour les autres salariés ;

  • Exonérations de cotisations sociales dans le cadre de la réduction générale des cotisations étendue (ex réduction-Fillon);

  • Aides à l’embauche d’un demandeur d’emploi en contrat de professionnalisation (aides non soumises à cotisations sociales ni à CSG/CRDS) :

    • AFE versée par Pôle Emploi : pour l'embauche d’un demandeur d’emploi âgé de 26 ans et plus (2000€ maximum) ;

    • Aide versée par l’État (cumulable avec l’aide Pôle emploi) : pour l’embauche d’un demandeur d’emploi âgé de 45 ans et plus (2000€ maximum). 

Retrouvez toutes les informations pour créer facilement une fiche de paie pour votre alternant déménageur dans l'article suivant : fiche de paie contrat de professionnalisation

 

En ce qui concerne la partie sociale, l'employeur doit transmettre la DSN corrélative à la fiche de paie du déménageur  chaque mois.

 

Pour créer une fiche de paie pour un déménageur, il suffit de cliquer sur bouton ci-dessous et de suivre les instructions :

 

 

Auteur
Aurore R.
Issue d'une formation juridique, et après avoir exercé plusieurs années au sein d'un cabinet de conseil spécialisé en SIRH, Aurore transmet son expertise à travers ces pages d'aides pour vous simplifier la paie !
Haut de page

DOTNET