Données mises à jour le : 29/05/2022
Mis à jour le : 29/05/2022
inputCréer une fiche de paie

Fiche de paie agent immobilier : spécificités, avantages et obligations

<<<<<<<<   Précédent

  1. Agent immobilier / Agente immobilière : quel métier ?
  2. Fiche de paie : quelles spécificités et quel statut pour l’agent immobilier ?
  3. Quel salaire sur la fiche de paie de l’agent immobilier ?
  4. Agent immobilier : quel taux AT/MP applicable ?
  5. Quels avantages professionnels sur la fiche de paie de l’agent immobilier ?
  6. Obligations : quelles sont celles qui incombent à l’employeur d'un agent immobilier ?
  7. Comment établir la fiche de paie d'un agent immobilier en contrat d'apprentissage ?
  8. Comment établir la fiche de paie d'un agent immobilier en contrat de professionnalisation ?

1- Agent immobilier / Agente immobilière : quel métier ?

L’agent immobilier, également appelé conseiller immobilier, est un intermédiaire dans les transactions immobilières. Il peut également être amené à gérer des locations pour le compte de leurs clients bailleurs.

Les missions

Les missions principales de l’agent immobilier peuvent être identifiées ainsi :

  • Mission de prospection : l’agent immobilier doit trouver des biens à vendre : maisons, appartements, locaux commerciaux, et obtenir un mandat de vente de la part des acheteurs. Il est amené à proposer des estimations gratuites, à sillonner sa zone géographique, etc.;

  • Estimation des biens : l’agent immobilier réalise des évaluations des biens : valeur locative ou valeur à la vente. Il fixe ensuite un prix en fonction du marché mais aussi des exigences du vendeur (ou du loueur);

  • Assurer la publicité du bien : il rédige une annonce et la diffuse sur tous les canaux (en vitrine, journaux, internet) de manière à trouver un acquéreur. Il assure également les visites des biens;

  • Négociation immobilière : il est chargé de recevoir les offres d’achat et de négocier avec les vendeurs;

  • Accompagnement et conseil : les agents immobiliers ont un rôle de conseil. Ils peuvent être « chasseurs de bien » pour le compte de leurs clients afin de leur présenter des biens correspondants à leurs désirs. Ils ont également un devoir de conseil : quels sont les travaux à effectuer, quelles mises en conformité légales, etc. ;

  • Gestion administrative : les agents immobiliers préparent et font signer les promesses de vente, suivent les dossiers en fonction des règles légales (délai de rétractation etc.);

  • Gestion locative : les agences immobilières reçoivent en gestion des biens locatifs. Elles sont chargées de trouver les locataires, de rédiger les contrats de bail et de gérer la location en contrepartie d’une commission sur le loyer. Elles assurent le conseil juridique auprès des parties. Au début et à la fin d’une location, l’agent immobilier rédige un état des lieux.

  • Veille juridique : afin de se tenir au fait de l’évolution de la législation.

L’une des principales qualités attendues d'un agent immobilier est son sens du contact humain. Véritable commercial de l’immobilier, il doit se montrer à la fois rassurant et persuasif pour obtenir les mandats et trouver des acquéreurs/locataires. L’agent immobilier se doit d’être mobile, et donc de disposer d’un véhicule (excepté dans les grandes villes éventuellement). Compte tenu des implications juridiques d’une vente ou d’une location de bien, la rigueur et un excellent sens de l’organisation sont indispensables. Il jongle généralement avec plusieurs missions en parallèle. Enfin, la capacité d’adaptation et de résolution de problème est essentielle pour gérer les nombreux imprévus du métier.

L’agent immobilier doit également acquérir des compétences techniques et fonctionnelles  indispensables :

  • Bonne connaissance du droit immobilier ;

  • Maîtrise des techniques de prospection ;

  • Maîtrise des techniques de négociation immobilière ;

  • Maîtrise du processus de vente et des règles en matière de gestion locative ;

  • Excellente connaissance du marché immobilier : connaissance des prix, l’évolution du marché et des spécificités du secteur ;

  • Connaissances des règles en matière d’urbanisme et de BTP ;

  • Bonne maîtrise des outils bureautiques : logiciel SI spécifique à l’immobilier, gestion des réseaux sociaux pour diffuser les annonces etc.

Les études

Le métier n’est accessible qu’avec une  formation spécifique. Les diplômes vont du bac +2 au bac+5

  • Bac +2 : BTS Professions immobilières ou un diplôme commercial généraliste (DUT Techniques de Commercialisation, BTS Négociation et Digitalisation de la Relation Client) ;

  • Bac +3 : de nombreuses licences professionnelles métier de l’immobilier permettent d’accéder au métier et de se spécialiser : gestion et administration de biens,  activités juridiques spécialité métiers du droit de l'immobilier ou encore transaction et commercialisation de biens immobiliers – le BUT (Bachelor Universitaire de Technologie - le DUT devient un diplôme intermédiaire intégré dans le BUT);

  • Bac +5 : Master professionnel droit immobilier, masters maîtrise d'ouvrage et gestion immobilière etc.

De nombreuses écoles privées spécialisées en immobilier proposent également des diplômes du Bac+2 au bac +5 : ESPI (École Supérieure des Professions Immobilières), ESI (École supérieure de l'immobilier) etc.

 

L’insertion professionnelle des agents immobiliers est bonne car les débouchés sont nombreux. Le métier est toutefois largement soumis aux aléas de l’économie.

Environnement d’exercice de l’activité

 

Le métier dagent immobilier  s’exerce principalement au sein d’une agence immobilière:

  • indépendante ;
  • agence d'un grand groupe immobilier ;
  • agence franchisée au sein d'un réseau. 

Les possibilités d’évolution

Selon son niveau de formation initiale, son expérience professionnelle, et le cadre dans lequel il/elle exerce ses fonctions, un agent immobilier peut :

  • Évoluer vers des postes d’encadrement : responsable commercial au sein d’une agence, directeur d’agence;

  • Se spécialiser dans un type de bien : immobilier industriel, immobilier de prestige, viagers, affaires rurales et forestières etc.;

  • Se diriger vers un autre métier du secteur : chasseur de bien, administrateur de bien, gestionnaire d’actif, juriste immobilier, négociateur immobilier, syndic de copropriété, expert immobilier etc.

  • se mettre à son compte : soit en ouvrant une agence (franchisée ou non), soit en travaillant en freelance. Attention, s’agissant d’une profession réglementée, pour pouvoir exercer à son compte, un agent immobilier doit obtenir une carte professionnelle auprès des services des Chambres de Commerce et d’Industrie (depuis 2015) et la faire renouveler tous les 10 ans. Cette carte est délivrée sous condition d’avoir obtenu un diplôme spécifique : soit BTS Profession immobilière, soit bac+3 juridique, économique ou commercial;

 2- Fiche de paie : quelles spécificités et quel statut pour lagent immobilier ?

Convention collective

La convention collective applicable à la fiche de paie de l’agent immobilier est la Convention collective nationale de l'immobilier, administrateurs de biens, sociétés immobilières, agents immobiliers, etc. (anciennement cabinets d'administrateurs de biens et des sociétés immobilières), du 9 septembre 1988 – IDCC 1527.





Exemple d'une fiche de paie d’agent immobilier :

fiche de paie agent immobilier

 

Catégorie socioprofessionnelle

 

Dans la nomenclature de l’INSEE, les agents immobiliers peuvent être classés dans les catégories socio-professionnelles suivantes :

  • à la catégorie socioprofessionnelle 37 – Cadres administratifs et commerciaux d’entreprise (376g – Cadres de l’immobilier) : les agents immobiliers salariés ayant le statut cadre font partie de cette CSP.

  • à la catégorie socioprofessionnelle 46 – Professions intermédiaires administratives et commerciales des entreprises (463e : Techniciens commerciaux et technico-commerciaux, représentants auprès de particuliers: comprend les agents immobiliers salariés, hors cadres.

  • à la catégorie socioprofessionnelle 22 – Commerçants et assimilés (226c Agents immobiliers indépendants de 0 à 9 salariés)  : cette catégorie regroupe les agents immobiliers exerçant à leur compte.

Pour les salariés, c’est aussi par la grille conventionnelle que sont déterminées les rémunérations. Les charges sociales :

  • sont de l’ordre de 21% du salaire brut (Donnée indicative) sur le statut ETAM

  • sont de l’ordre de 25% du salaire brut (Donnée indicative) sur le statut Cadre 

 3- Quel salaire sur la fiche de paie de l’agent immobilier ?

D'après l'INSEE, le salaire brut mensuel moyen pour un agent immobilier salarié est de :

  • 2932 pour un agent immobilier non cadre (463e) : 3080€ pour les hommes contre 2737€ pour les femmes. Ce montant est une moyenne nationale établie à partir des rémunérations de 9200 salariés en France. Ce métier est exercé à 67% par les hommes et 33% par des femmes. Ces salariés sont principalement employés en CDI (87%). Ils sont plus de 75 % à exercer leur métier dans des entreprises de moins de 50 salariés (dont 41,8% dans des entreprises de moins de 10 salariés).
  • 4365€ pour un cadre de l’immobilier (376g) : 4853€ pour les hommes contre 4133€ pour les femmes. Ce montant est une moyenne nationale établie à partir des rémunérations de 6700 salariés en France. Ce métier est exercé à 65% par des hommes et 35% par des femmes. Ces salariés sont principalement employés en CDI (92,9%). Ils sont plus de 70 % à exercer leur métier dans des entreprises de moins de 50 salariés (dont 42% dans des entreprises de moins de 10 salariés).

Il est à noter que les agents immobiliers touchent généralement des honoraires sur le montant des transactions, d'environ 5 à 7 %. Les revenus sont donc largement dépendants du montant des ventes réalisées.

 4- Agent immobilier : quel taux AT/MP applicable ?

La cotisation d'Accidents du Travail et Maladies Professionnelles (AT/MP) qui s’applique à la fiche de paie  agent immobilier dépend de la taille de l’entreprise dans laquelle l’activité est exercée.

Le taux AT/MP est transmis généralement par l'assurance maladie, il est ensuite repris sur chaque fiche de paie de l’agent immobilier. Le taux AT/MP qui est calculé par l'assurance maladie est établi sur la base des antécédents d'accidents de l'entreprise et de ses activités.

Consultez notre page dédiée au taux d'accident du travail et aux maladies professionnelles.

 5- Quels avantages professionnels sur la fiche de paie de l’agent immobilier ?

Lagent immobilier pourra prétendre à certains avantages professionnels. Prenons par exemple les avantages professionnels issus de la CCN de l'immobilier  (IDCC 1527) :

  • Prime d’ancienneté : l'article 36 de la CCN de l'immobilier dispose que les agents immobiliers bénéficient d’une prime d'ancienneté comme suit : le salaire brut mensuel contractuel est majoré de 28€ pour les 4 premiers niveaux de la grille et de 30€ pour les niveaux suivants, tous les 3 ans au 1er janvier.

  • Prime de 13ème mois : les salariés à temps complet ou partiel bénéficient d’un 13e mois. Celui-ci est égal à 1 mois de salaire global brut mensuel contractuel, acquis au prorata du temps de présence dans l'année. Le 13ème mois est versé sur la base du salaire de décembre ou de deux versements semestriels.

  • Médaille d’honneur du travail : une médaille d'honneur du travail est remise par l'entreprise aux salariés dont les services, accomplis dans un nombre illimité d'entreprises, sont retenus pour justifier des 20, 30, 35 et 40 années de service requises pour l'obtention de la médaille. Le salarié bénéficie d'une prime à l'occasion de la remise du diplôme de la médaille d'honneur du travail, celle-ci est exonérée de cotisations sociales et d’impôt sur le revenu. Cette gratification correspond à 1 mois de salaire. Cette prime remplace la prime anniversaire.

  • Congés payés supplémentaires pour rappel en jours de congés : le salarié en congé appelé par l’employeur bénéficie de 3 jours ouvrables de congés supplémentaires ainsi qu’au remboursement des frais de voyage occasionnés par ce rappel.

Cette liste d’avantages n’est pas exhaustive. De plus des dispositions accordant des avantages supplémentaires peuvent être prévues par des d’accords d’entreprise, des usages d’entreprise ou encore par le contrat de travail de l’agent immobilier.

6- Obligations : quelles sont celles qui incombent à l’employeur d'un agent immobilier ?

L’employeur a des obligations légales vis-à-vis de l’agent immobilier salarié :

  • Fournir une rémunération en retour du travail effectué : l’agent immobilier salarié doit être déclaré et recevoir une rémunération mensuelle récapitulée par une fiche de paie conforme mentionnant tous les éléments de rémunération (salaire de base fixe, salaire de base variable, primes, etc.).  

  • Formation de l’agent immobilier : l’employeur s’assure de former les agents immobiliers de manière à favoriser leur maintien dans l’emploi ou leur évolution vers d’autres fonctions. 

  • L’entretien d’évolution professionnelle : ce point périodique est obligatoire. Il doit porter sur les perspectives d’évolution professionnelle du salarié et être organisé tous les deux ans.  

  • Assurer à l’agent immobilier de disposer des moyens nécessaires à sa mission :  l’employeur est tenu de fournir à l’agent immobilier l’ensemble des moyens nécessaires à l'exécution de son travail dans les meilleures conditions. Cela peut être, par exemple, une voiture de fonction et/ou un téléphone portable.

  • Santé/sécurité au travail : il incombe à l’employeur de garantir la sécurité physique de ses salariés et de les prémunir contre les risques auxquels ils peuvent être exposés dans le cadre de leurs activités. Le métier d’agent immobilier est soumis aux principaux risques suivants : le risque routier lors des déplacements d’un bien immobilier à l’autre, les risques psychosociaux, les risques liés à la sécurité, les risques liés au travail sur écran.

 7- Comment établir la fiche de paie d'un agent immobilier en contrat d'apprentissage ?

Le métier d’agent immobilier se prête très bien à la formation en apprentissage. Le contrat d’apprentissage tripartite est conclu entre l’apprenti, l’employeur et le Centre de Formation des Apprentis (CFA). La formation est effectuée en alternance en entreprise, sous la responsabilité d'un maître d'apprentissage, et en CFA.

Une fiche de paie est obligatoirement remise à l’apprenti. Sa rémunération dépend cumulativement : 

  • de la catégorie d’âge à laquelle l’apprenti appartient ;

  • l’année d’exécution du contrat qui détermine ;

  • la base de calcul : le SMIC horaire de l’année en cours.

Pour vous aider à embaucher un apprenti :

  • le contrat d’apprentissage est exonéré de cotisations et de contributions sociales dans la limite de 79 % du SMIC ;

  • dans certaines conditions, l’employeur peut bénéficier du dispositif de l’aide unique.

Retrouvez toutes les informations pour créer facilement une fiche de paie pour votre apprenti agent immobilier dans l'article suivant : fiche de paie apprenti

8- Comment établir la fiche de paie d'un agent immobilier en contrat de professionnalisation ?

La formation dun agent immobilier peut se faire via un contrat de professionnalisation conclu entre l’employeur et un salarié répondant à des critères particuliers, dans le cadre soit :

  • d’un CDI : pour une durée de 6 à 12 mois, 24 mois dans des cas particuliers. Ensuite le contrat se poursuit dans les conditions d’un CDI

  • d’un CDD : pour une durée de 6 à 12 mois, 36 mois dans des cas particuliers. Le contrat prend fin à l’issu de cette durée.

La formation est effectuée en alternance sous la responsabilité d’un tuteur.

L’alternant est obligatoirement rémunéré et une fiche de paie doit lui être remise. Sa rémunération est calculée sur la base d’un pourcentage du SMIC et varie en fonction :

  • de la catégorie d’âge;

  • de la qualification du salarié

Pour vous aider à embaucher un agent immobilier en alternance :

  • Déduction des avantages en nature : du salaire de l’alternant à hauteur de 75% des déductions autorisées pour les autres salariés ;

  • Exonérations de charges sociales dans le cadre de la réduction générale des cotisations étendue ;

  • Aides à l’embauche d’un demandeur d’emploi en contrat de professionnalisation (ne sont soumises à aucune cotisations sociales ni à la CSG/CRDS) :

    • AFE versée par Pôle Emploi : pour embauche d’un demandeur d’emploi âgé de 26 ans et plus (2000€ maximum)

    • Aide versée par l’État (cumulable avec l’aide Pôle emploi) : pour l’embauche d’un demandeur d’emploi âgé de 45 ans et plus (2000€ maximum)

Retrouvez toutes les informations pour créer facilement une fiche de paie pour votre alternant agent immobilier  dans l'article suivant : fiche de paie contrat de professionnalisation

 

En ce qui concerne la partie sociale, l'employeur doit transmettre, chaque mois, la DSN corrélative à la fiche de paie de l’agent immobilier salarié.

 

Pour créer une fiche de paie pour un agent immobilier, il suffit de cliquer sur bouton ci-dessous et de suivre les instructions :

 

 

 

Auteur
Aurore R.
Issue d'une formation juridique, et après avoir exercé plusieurs années au sein d'un cabinet de conseil spécialisé en SIRH, Aurore transmet son expertise à travers ces pages d'aides pour vous simplifier la paie !
Haut de page

DOTNET