Données mises à jour le : 07/12/2021
Mis à jour le : 07/12/2021
inputCréer une fiche de paie

Fiche de paie caissière : spécificités, avantages et obligations

<<<<<<<<   Précédent

  1. Hôtesse de caisse ou caissière : quel métier ?
  2. Fiche de paie caissière : quelles spécificités et statut pour le salarié ?
  3. Quel salaire sur la fiche de paie de l'hôtesse de caisse?
  4. Sur la fiche de paie de la caissière : quel est le taux AT/MP applicable ?
  5. Hôtesse de caisse : quels avantages professionnels sur la fiche de paie ?
  6. Obligations légales : quelles sont celles qui incombent à l’employeur ?
  7. Comment établir la fiche de paie d'une hôtesse de caisse en contrat d'apprentissage ?
  8. Comment établir la fiche de paie d'une hôtesse de caisse en contrat de professionnalisation ?

 

1- Hôtesse de caisse ou caissière : quel métier ?

Le caissier ou la caissière, appelé également hôte / hôtesse de caisse, exerce son métier dans une structure commerciale mais aussi aux guichets d'infrastructures sportives, culturelles ou touristiques. Il/elle réalise des opérations de caisse et peut se trouver parfois amener à apporter des informations aux clients.

Les missions

 

Ses missions principales peuvent être identifiées ainsi :

  • Faire défiler les articles devant un lecteur optique pour enregistrer leur code-barre ;
  • Etablir un ticket de caisse ;
  • Appliquer les éventuelles promotions non automatiques ;
  • Opérer différentes opérations de caisse : échanges d’articles, remboursements, reprise en cas d’erreur sur le ticket de caisse ou de promotion non appliquée etc.
  • Vérifier le paiement des clients et demander une pièce d’identité le cas échéant (en cas de paiement par chèque) ;
  • Rendre la monnaie sans erreur ;
  • « Faire la caisse » en fin de journée : décompte des paiements reçus dans la journée pour tenir les comptes de la structure à jour ;
  • Prévention des vols lors du passage en caisse ; 
  • Porter assistance aux clients aux caisses automatiques ;
  • Accueillir cordialement les clients en caisse et parfois les renseigner.  

La principale qualité attendue dans le métier de caissier/caissière est le sens du contact et l’amabilité. Il s’agit en effet d’un métier 100% orienté client qui demande de la cordialité. Beaucoup d’enseignes demandent à leurs salariés d’encaisser très rapidement, il est attendu alors de la réactivité et de la rapidité d’exécution. Il s’agira d’être capable de résister à la pression (rapidité) et au stress engendré par des relations clients parfois conflictuelles. Ses qualités relationnelles sont grandement appréciées.   

Le métier de caissier a évolué avec l’informatisation des opérations d’encaissement. Il/elle dispose nécessairement de compétences techniques et fonctionnelles indispensables :

  • Notions de calcul : repérer les erreurs de caisse, les comprendre et les résoudre;
  • Maîtrise des outils : caisse enregistreuse, caisses automatiques, lecteur de code barre, pistolet flasheur, micro d’appel etc.

Les études

 

Le métier d’hôte de caisse est accessible à tous sans diplôme ni expérience professionnelle. De nombreuses enseignes forment leurs salariés en interne.  

Toutefois, certaines enseignes demandent le niveau bac professionnel commerce ou vente pour postuler. De même, pour pouvoir prendre des responsabilités ou se spécialiser, il peut être intéressant d’obtenir une certification.  

Les principales formations permettant d’accéder au métier de caissier sont les suivantes :

  • CAP: CAP employé de commerce multispécialités ou CAP employé de vente spécialisé pour exercer dans un domaine de prédilection (librairie, alimentation, services à la clientèle etc),
  • Bac professionnel: bac pro technicien conseil vente en alimentation, options produits alimentaires ou vins et spiritueux, bac pro technicien conseil vente en animalerie, bac pro technicien conseil vente univers jardinerie, bac pro métiers du commerce et de la vente.

Ces diplômes sont généralement préparés en apprentissage.

Les possibilités d’évolution

Selon son niveau de formation initiale et son expérience professionnelle, un caissier peut :

  • Exercer son métier dans de multiples secteurs différents : grande distribution, associations, enseignes culturelles ou sportives, restauration, péage etc. ;
  • Après plusieurs années en grande surface notamment, un caissier peut évoluer vers des fonctions d’encadrement : chef ou responsable de caisse pour superviser les équipes aux caisses, contrôler les moyens de paiement, voire procéder à la saisie des écritures comptables.   
  • évoluer à l’horizontal vers d’autres types de postes : chef de rayon, agent d’accueil etc. ;   

Environnement d’exercice de l’activité

Cette activité peut s’exercer dans toute infrastructure nécessitant une personne à l’encaissement :

  • Dans des magasins de différentes tailles dans tous types de secteurs : alimentaire, textile, ameublement, bricolage, animalerie etc …  
  • Dans le secteur de la culture : billetterie (théâtre, cinéma, salle de concert)
  • Dans le secteur de l’hôtellerie-restauration : fast-food, restaurants, cantine, self-service …
  • Secteur du transport : parking, autoroute, lieux de péage, stations-services …  

2- Fiche de paie caissière : quelles spécificités et statut pour le salarié ?

Convention collective

Une.e caissier/caissière dépendra de la convention collective qui couvre son secteur d’activité.

Par exemple, s’il ou elle travaille dans un hypermarché, un supermarché, dans la grande distribution, une supérette ou un commerce de gros alimentaire non spécialisé, la CCN qui s’applique est la Convention Collective Nationale du commerce de détail et de gros à prédominance alimentaire (IDCC 2216).

 

Exemple d'une fiche de paie d'une hôtesse de caisse ou caissière :

Fiche de paie caissière ou hôtesse de caisse

Catégorie socioprofessionnelle

Les caissières appartiennent  à la catégorie socioprofessionnelle 55 : employés de commerce (552a – caissiers de magasins).

Ce sont les employés :

  • chargés de tenir la caisse pour calculer la somme que doivent payer les clients et qui effectuent les encaissements correspondants ;
  • établissant les pièces justificatives ;
  • pouvant tenir une comptabilité sommaire des opérations de caisse.   

Sont concernés tous les caissiers de magasin et de commerce (cinéma, péager, station-service etc.) à l’exception des caissiers de restauration (self, cantine) qui appartiennent, eux, à la catégorie 54 à savoir : Employés administratifs d’entreprise (543b).   

C’est aussi par la grille conventionnelle que sont déterminées les rémunérations. Les charges sociales sur le statut ETAM sont de l’ordre de 21% du salaire brut (Donnée indicative) 

3 - Quel salaire sur la fiche de paie de l'hôtesse de caisse ?

L’hôtesse de caisse ne peut pas percevoir un salaire inférieur au SMIC horaire légal . Il est à noter que le temps partiel est particulièrement répandu dans la profession.

D'après l'INSEE, le salaire net mensuel moyen pour le métier de caissier est de :

  • Caissière – employés de commerce (552 a) : 1495€  (1522€ pour les hommes contre 1491€ pour les femmes). Ce montant est une moyenne nationale établie à partir des rémunérations de 248 400 salariés en France. Ces salariés sont majoritairement des femmes (88%). Le métier s’exerce principalement en CDI (71,1%) dans des entreprises de tailles très variées ;
  • Caissière de restauration (543b) : 1894€ (1984€ pour les hommes contre 1872€ pour les femmes). Ce montant est une moyenne nationale établie à partir des rémunérations de 320 000 salariés en France.  Ces salariés sont majoritairement des femmes (79%). Le métier s’exerce principalement en CDI (83,9%) et plutôt dans des entreprises de moins de 10 salariés (32,2%), 10 à 19 salariés (18,5%) et 20 à 49 salariés (20%).

4- Sur la fiche de paie de la caissière : quel est le taux AT/MP applicable ?

La cotisation d'Accidents du Travail et Maladies Professionnelles (AT/MP) qui s’applique à la fiche de paie d’un caissier ou d’une caissière dépend de la taille de l’entreprise dans laquelle l’activité est exercée. Le taux AT/MP est transmis généralement par l'assurance maladie, il est ensuite repris sur chaque fiche de paie de l’hôte de caisse. Le taux AT/MP qui est calculé par l'assurance maladie est établi sur la base des antécédents d'accidents de l'entreprise et de ses activités.

Consultez notre page dédiée au taux d'accident du travail et aux maladies professionnelles.

 

5- Hôtesse de caisse : quels avantages professionnels sur la fiche de paie ?

Le/la caissier/caissière  pourra prétendre à certains avantages professionnels inhérents à sa qualité de salarié.e comme par exemple :

  • Indemnités repas : également appelées prime de panier ou panier repas, il s’agit d’un remboursement des frais professionnels de nourriture engagés par le salarié au cours de sa journée de travail. Les caissiers étant souvent à temps-partiel, ces indemnités ne peuvent pas être versées si le salarié ne travaille que quelques heures le matin par exemple.  De plus, pour avoir droit au versement, le temps de pause doit être trop court pour rentrer chez soi, il n’existe pas de cantine sur le lieu de travail ou encore le caissier travaille en horaire décalé. Enfin, pour être exigible, l'indemnité repas doit être prévue dans le contrat de travail.

  • Tickets restaurant : il est tout à fait possible de distribuer des tickets restaurants pour permettre au salarié de payer ses repas du midi. Encore une fois, il s’agit d’effectuer des horaires comprenant l’horaire du déjeuner. Ils sont considérés comme un avantage social à faire apparaître sur la fiche de paie du salarié.

  • Frais de transport : le salarié bénéficie de la prise en charge à hauteur de 50% du prix des abonnements aux transports publics pour les trajets domicile-travail. En revanche, l’employeur peut procéder au remboursement des frais de transport personnel mais ce n’est pas obligatoire. Le transport personnel peut être pris en charge quand il n’existe pas de transport collectif disponible (soit du fait de l’horaire décalé ou de la zone géographique du lieu de travail non desservie).
  • Prime de nuit : certaines caissières ou hôtesses de caisse, notamment aux péages, cinéma et restauration  sont appelés à effectuer des horaires de nuit (compris sur la plage entre 21h et 6h du matin) et bénéficient parfois, à ce titre, d’une prime de nuit visant à majorer leur rémunération.

Ces avantages professionnels ne sont pas à proprement spécifiques au métier de caissier mais liés à la qualité de salarié. Certains sont obligatoires comme la prise en charge de l’abonnement transport à hauteur de 50%, d’autres non (remboursement des frais de transports personnel ou encore les tickets restaurant).  

6- Obligations légales : quelles sont celles qui incombent à l’employeur ?

L’employeur a des obligations légales vis-à-vis du salarié :

  • Fournir une rémunération en retour du travail effectué : le contrat de travail signé par l’employeur et le salarié oblige l’employeur à verser une rémunération et à fournir une fiche de paie conforme au salarié.  
  • Formation du salarié : l’employeur doit s’assurer de former les caissiers pour leur permettre de prendre leurs fonctions dans les meilleures conditions (formation à la caisse enregistreuse notamment) puis de se maintenir dans leur emploi.
  • L’entretien d’évolution professionnelle : il s’agit d’un point périodique obligatoire portant sur les perspectives d’évolution professionnelle du salarié. Celui-ci doit être organisé tous les deux ans. Un caissier peut évoluer vers des postes de responsable de caisse par exemple .  

  • Assurer au salarié de disposer des moyens nécessaires à sa mission : l’employeur fournit au caissier l’ensemble des moyens nécessaires à l'exécution de son travail dans les meilleures conditions : caisse enregistreuse, téléphone, afficheur de prix, tapis roulants, désactivateur d’antivol, zone d’ensachage client etc.

  • Santé/sécurité au travail : l’employeur doit garantir la sécurité physique de son salarié mais également le prémunir contre les risques auxquels il peut être exposé dans le cadre de ses activités. Le métier de caissier expose particulièrement aux troubles musculo-squelettiques du fait des gestes répétitifs, parfois effectués en station debout ainsi que de la manipulation de charges. Pour le confort du salarié, un repose-pied et une chaise adaptée pourront être fournis. Ils sont souvent exposés aux courants d’air (froid, chaud) car placés vers la sortie du magasin. Le stress dû à l’impératif de réactivité et de vitesse fait partie des risques psycho-sociaux affectant les caissiers.       
  • Vestiaire collectif : Si le caissier doit porter une tenue de travail spécifique (uniforme notamment), un vestiaire doit lui être mis à disposition pour qu’il puisse se changer.  

La plupart de ces obligations professionnelles ne sont pas spécifiques au métier de caissière (formation, entretien professionnel, fiche de paie …)  mais sont inhérentes à sa qualité de salarié.

7- Comment établir la fiche de paie d'une hôtesse de caisse en contrat d'apprentissage ?

Il est possible de recruter un hôte ou une hôtesse de caisse en apprentissage. Le recrutement d'un apprenti s'effectue via un contrat d’apprentissage tripartite qui doit être signé par l’apprenti, l’employeur ainsi que le centre de Formation des Apprentis (CFA). La formation est réalisée en alternance en entreprise, sous la responsabilité d'un maître d'apprentissage, et en CFA.

Une fiche de paie est remise à l’apprenti caissier ou caissière chaque mois. Sa rémunération ne peut être librement fixée par l'employeur. Il est soumis à des règles légales et dépend cumulativement : 

  • de la catégorie d’âge à laquelle l’apprenti appartient ;

  • l’année d’exécution du contrat ;

  • la base de calcul : le smic horaire de l’année en cours.

Il existe des aides au recrutement d'un apprenti :

  • Exonérations sociales : le contrat d’apprentissage est exonéré de cotisations et de contributions sociales dans la limite de 79 % du SMIC ;

  • Aides financières à l'embauche : dans certaines conditions, l’employeur peut bénéficier du dispositif de l’aide unique.

Retrouvez toutes les informations pour créer facilement une fiche de paie pour votre apprenti hôte ou hôtesse de caisse dans l'article suivant : fiche de paie apprenti

8- Comment établir la fiche de paie d'une hôtesse de caisse en contrat de professionnalisation ?

Vous pouvez également recruter un hôte ou une hôtesse de caisse via un contrat de professionnalisation. Ce contrat doit être signé par l’employeur et son salarié puis transmis à l'OPCO dont il dépend dans les 5 jours suivant la conclusion. La formation s'effectue en alternance sous la responsabilité d'un tuteur. Le contrat de professionnalisation est conclu dans le cadre :

  • d’un CDI : pour une durée de 6 à 12 mois et jusqu'à 24 mois dans des cas particuliers. Le contrat se poursuit ensuite dans les conditions d’un CDI ;

  • ou d’un CDD : pour une durée de 6 à 12 mois et jusqu'à 36 mois dans des cas particuliers. Le contrat s'arrête à l’issue de cette durée.

L’alternant en contrat de professionnalisation est obligatoirement rémunéré. Une fiche de paie conforme doit lui être remise. Sa rémunération est calculée sur la base d’un pourcentage du SMIC et varie en fonction :

  • de la catégorie d’âge ;

  • de la qualification du salarié.

Il existe des aides au recrutement d'un alternant en contrat de professionnalisation :

  • Déduction des avantages en nature : du salaire de l’alternant à hauteur de 75% des déductions autorisées pour les autres salariés ;

  • Exonérations de charges sociales dans le cadre de la réduction générale des cotisations étendue ;

  • Aides à l’embauche d’un demandeur d’emploi en contrat de professionnalisation (exonérées de cotisations sociales et de CSG/CRDS) : AFE versée par Pôle Emploi et aide versée par l’État (cumulable avec l’aide Pôle emploi). Ces aides sont soumises à conditions. 

Retrouvez toutes les informations pour créer facilement une fiche de paie pour votre alternant(e) hôte ou hôtesse de caisse dans l'article suivant : fiche de paie contrat de professionnalisation

 

En ce qui concerne la partie sociale, l'employeur doit transmettre la DSN corrélative à la fiche de paie de la caissière salariée chaque mois.

 

Pour créer une fiche de paie caissière ou d'hôtesse de caisse, il suffit de cliquer sur le bouton ci-dessous et de suivre les instructions :

 

Auteur
Aurore R.
Issue d'une formation juridique, et après avoir exercé plusieurs années au sein d'un cabinet de conseil spécialisé en SIRH, Aurore transmet son expertise à travers ces pages d'aides pour vous simplifier la paie !
Haut de page

DOTNET