Données mises à jour le : 25/06/2021
Mis à jour le : 25/06/2021
inputCréer une fiche de paie

Fiche de paie hôtesse d'accueil : spécificités, avantages et obligations

<<<<<<<<   Précédent

Sommaire

1- Hôtesse d’accueil : quel métier ?

2- Fiche de paie : quelles spécificités et quel statut pour l'hôtesse d’accueil  ?

3- Quel salaire sur la fiche de paie de l'hôtesse d’accueil ?

4- Hôtesse d’accueil : quel taux AT/MP applicable ?

5- Quels avantages professionnels sur la fiche de paie de l'hôtesse d'accueil ?

6- Obligations : quelles sont celles qui incombent à l’employeur ?

7- Comment établir la fiche de paie d'une hôtesse d'accueil en contrat d'apprentissage ?

8- Comment établir la fiche de paie d'une hôtesse d'accueil en contrat de professionnalisation ?

 

1- Hôtesse d’accueil : quel métier ?

L’hôtesse d’accueil est chargé(e) de l’accueil et de l’orientation du public. Travaillant à la réception, elle est le premier interlocuteur des visiteurs et peut ensuite l'orienter vers le bon destinataire. L'hôtesse d'accueil est en contact avec le commercial, le comptable ou encore la secrétaire administrative de l'entreprise.

Les missions

Les tâches incombant à l’hôte ou l’hôtesse d’accueil sont très variées selon le domaine d’activité. Ces missions peuvent être identifiées ainsi :

  • Accueil des visiteurs : oriente, conseille et/ou fait patienter les visiteurs;

  • Contrôle des identités : vérifie l’identité des visiteurs (carte d’identité, carte vitale etc.);

  • Préparation et remise de badges temporaires : les hôtes d’accueil en entreprise préparent des badges temporaires pour que les visiteurs aient accès aux bâtiments sécurisés ;

  • Gestion du standard téléphonique et tâches de secrétariat : réception du courrier, réservation de taxis; gestion d'agenda etc.

  • Gestion de tâches diverses (selon son secteur d‘activité) : rôle de démonstrateur, gestion des arrivées et des départs d’hôtel, gestion des réservations clients etc.

Les compétences requises

La principale qualité attendue du métier d’hôtesse d’accueil est son sens du relationnel. La présentation, l’élocution, la communication sont impeccables pour optimiser l’impression première du visiteur. Cordialité et sang-froid sont attendus, notamment pour la gestion d’éventuelles réclamations de la part du public. Une bonne organisation s’avère primordiale pour toutes les activités de gestion.

L’hôte/hôtesse d’accueil dispose également des compétences administratives et techniques suivantes :

  • Maîtrise des outils de gestion (standard téléphonique, outils de réservation, gestion des plannings etc) ;

  • Maîtrise de la langue Française ;

  • Maîtrise de la communication orale et écrite ;

  • Connaissance d’une ou plusieurs langues étrangères.

Les études

Le métier d’hôtesse d’accueil est accessible sans formation spécifique. Toutefois, les recruteurs favorisent les candidats titulaires de l’un de ces diplômes :

  • Titre Professionnel (TP) Agent d'accueil et d'information (niveau CAP);

  • BEP : Accueil et secrétariat

  • Bac pro : métier de l’accueil, gestion-administration ou SAPAT (services aux personnes et aux territoires)

  • Il est possible de compléter la formation en 1 an de spécialisation MC (mention complémentaire : accueil-réception, accueil dans les transports

Pour évoluer dans le domaine du tourisme, un BTS tourisme est recommandé.

Notez que de nombreux diplômes dans le secteur du secrétariat ou encore de l’hôtellerie-restauration peuvent mener aux métiers d’accueil.

Environnement d’exercice de l’activité

Cette activité peut s’exercer dans toute organisation et secteur d’activité accueillant du public : grands magasins, hôtellerie, accueil d’entreprises, administrations (mairie, préfecture etc.), office du tourisme, aéroports mais aussi salons, foires ou expositions.

Les possibilités d’évolution

Les possibilités d’évolution des hôtes d’accueil sont variables selon le secteur d’activité et le niveau de qualification :

  • vers des fonctions d’encadrement d’équipe : chef hôte, encadrement d’équipes d’accueil;

  • vers des fonctions support en entreprise : fonctions commerciales, administratives, ou encore dans la communication ;

  •  vers d’autres secteurs d’activité : commerce, tourisme, hôtellerie. 

 2- Fiche de paie hôtesse d’accueil : quelles spécificités et quel statut pour le salarié  ?

Convention collective

La convention collective applicable à la fiche de paie de l’hôte ou de l’hôtesse d’accueil dépend du secteur d’activité de l’entreprise qui l’emploie.

Dans le cas où l’hôte d’accueil est en mission chez un client et employé par une entreprise de prestation de services, la convention collective s’appliquant à la fiche de paie est la suivante : Convention collective nationale du personnel des prestataires de services dans le domaine du secteur tertiaire  (IDCC 2098)

Catégorie socioprofessionnelle

Les hôtesses d'accueil appartiennent principalement aux catégories socioprofessionnelles suivantes :

  • CSP 54 - Employés administratifs d’entreprise (Agents et hôtesses d'accueil et d'information-hors hôtellerie 541a) : il s’agit de salariés du secteur privé en charge de l’accueil et de l’information des clients, des visiteurs et assurant aussi quelques tâches annexes

  • CSP 54 - Employés administratifs d’entreprise (Agents d'accueil non qualifiés 541c) : salariés non qualifiés assurant l’accueil du public et autres tâches annexes. Les employés de la banque/assurance et de l’hôtellerie sont exclus

  • CSP 54 - Employés administratifs d’entreprise (Agents d'accueil qualifiés, hôtesses d'accueil et d'information 541b) : salariés qualifiés assurant l’accueil du public et autres tâches annexes. Les employés de la banque/assurance et de l’hôtellerie sont exclus;

  • CSP 54 - Employés administratifs d’entreprise (Autres agents et hôtesses d'accompagnement - transports, tourisme 546e) : salariés assistant les voyageurs au cours de leurs déplacements et assurant à cet effet des tâches hôtelières. Les hôtesses de l’air et steward sont exclus de cette catégorie.

Dans le secteur privé, c’est aussi par la grille conventionnelle que sont déterminées les rémunérations. Les charges sociales sur le statut ETAM sont de l’ordre de 21% du salaire brut (Donnée indicative)

 

Exemple d'une fiche de paie d’hôtesse d’accueil :

 

Fiche de paie hôtesse d'accueil

 

3- Quel salaire sur la fiche de paie de l'hôtesse d’accueil ?

D'après l'INSEE, le salaire brut mensuel moyen pour :

  • pour un ou une hôte/hôtesse d’accueil non qualifié(e) est de 1536 :  1574€ pour les hommes contre 1521€ pour les femmes. Ce montant est une moyenne nationale établie à partir des rémunérations de 24 200 salariés. Le métier est majoritairement féminin car occupé à 72par des femmes. Ces salariés exercent principalement en CDI (51,8%) et en CDD (24,3%) dans des entreprises de tailles très variées, par exemple : 23,7% dans des entreprises de moins de 10 personnes et 16,5% dans des entreprises de plus de 250 personnes.

  • pour un ou une hôte/hôtesse d’accueil qualifié(e) est de 1640€ : 1616€ pour les hommes contre 1728€ pour les femmes. Ce montant est une moyenne nationale établie à partir des rémunérations de 94 700 salariés. L’emploi est majoritairement féminin car occupé à 77par des femmes. Ces salariés exercent principalement en CDI (61,5%) et en CDD (21%) dans des entreprises de tailles très variées, par exemple : 27,7% dans des entreprises de moins de 10 personnes et 15,4% dans des entreprises de plus de 250 personnes.

A noter : de nombreux salariés ont des contrats à temps partiel.

 4- Hôtesse d’accueil : quel taux AT/MP applicable ?

La cotisation d'Accidents du Travail et Maladies Professionnelles (AT/MP) qui s’applique à la fiche de paie d’un hôte ou d’une hôtesse d’accueil dépend de la taille de l’entreprise qui l’emploie.

Le taux AT/MP est transmis généralement par l'assurance maladie, il est ensuite repris sur chaque fiche de paie hôtesse d’accueil. Le taux AT/MP qui est calculé par l'assurance maladie est établi sur la base des antécédents d'accidents de l'entreprise et de ses activités.

Consultez notre page dédiée au taux d'accident du travail et aux maladies professionnelles.

 5- Quels avantages professionnels sur la fiche de paie de l'hôtesse d'accueil ?

L’hôtesse d’accueil pourra prétendre à certains avantages professionnels, comme par exemple :

  • Congés d’ancienneté : la CCN personnel des prestataires de services dans le domaine du secteur tertiaire prévoit des jours de congés supplémentaires en fonction de l’ancienneté : 1 jour ouvré à partir de 5 ans d’ancienneté, 2 jours ouvrés à partir de 10 ans d’ancienneté et jusqu’à 4 jours ouvrés après 20 ans d’ancienneté.

  • Régime de prévoyance : la CCN personnel des prestataires de services dans le domaine du secteur tertiaire prévoit une adhésion mutuelle obligatoire sans condition d’ancienneté. La cotisation est répartie ainsi : 50 % cotisation patronale et 50 % cotisation salariale.

  • Frais de représentation : pour les salariés des sociétés de services d’accueil, la CCN personnel des prestataires de services dans le domaine du secteur tertiaire prévoit la prise en charge par l’employeur des frais de pressing des tenues de travail fournies, dans la limite d’un nettoyage tous les 5 jours de travail ainsi que des frais de maquillage, de coiffure ou des tenues vestimentaires sur demande exceptionnelle.

  • Travail du dimanche : la CCN personnel des prestataires de services dans le domaine du secteur tertiaire prévoit une majoration de 50 % de la rémunération brute à partir du 13ème dimanche travaillé.

  • Frais de transport : L’hôtesse d’accueil d’accueil bénéficie de la prise en charge à hauteur de 50% du prix des abonnements aux transports publics pour se rendre sur son lieu de travail. En revanche, Le remboursement des frais de transport personnel n’est pas obligatoire.

D’autres avantages professionnels peuvent s’appliquer à la fiche de paie de l’hôtesse d’accueil selon la convention collective applicable au secteur d’activité de l’entreprise qui l’emploie. Ces avantages peuvent également résulter du contrat de travail ou encore d’usages ou d’accords d’entreprise.


6- Obligations : quelles sont celles qui incombent à l’employeur ?

L’employeur a des obligations légales vis-à-vis du salarié, secrétaire hôtesse d’accueil ou non.

  • Fournir une rémunération en retour du travail effectué: la rémunération doit être versée mensuellement. Elle est le reflet de la situation du salarié durant le mois écoulé (nombre d’heures effectuées, absences éventuelles etc.) et des conventions et autres usages qui s’appliquent. Une fiche de paie conforme doit lui être remise. Cette rémunération comprend le salaire de base ainsi que les éléments variables (primes, heures supplémentaires etc.).

  • Formation L’hôtesse d’accueil : l’employeur doit s’assurer de former le personnel travaillant à l’accueil pour leur permettre de se maintenir dans leur emploi.

  • Assurer l’entretien d’évolution professionnelle de l’hôtesse d’accueil : ce point périodique obligatoire porte sur les perspectives d’évolution professionnelle du salarié. Il doit être organisé tous les deux ans. Une hôtesse d’accueil peut prendre des responsabilités d’encadrement au cours de sa carrière.

  • Garantir à l’hôtesse d’accueil de disposer des moyens nécessaires à sa mission : l’employeur fournit à son hôte /hôtesse d’accueil l’ensemble des moyens nécessaires à l'exécution de son travail dans les meilleures conditions ou, en cas de prestation, s’assure que l’entreprise cliente les mettent bien à disposition : standard téléphonique, uniforme, outils de gestion etc.

  • Santé/sécurité au travail : l’employeur doit garantir la sécurité physique de lhôtesse d’accueil mais également le prémunir contre les risques auxquels ils peuvent être exposés du fait de leurs missions. Le métier d’hôtesse d’accueil est soumis à différents risques : le risque auditif (souvent au téléphone), le risque visuel (travail sur écran), le stress (risque psychosocial) ou encore aux troubles musculo-squelettiques (TMS) liés au travail sédentaire de bureau. 

  • Vestiaires collectifs : si l’hôtesse d’accueil porte un vêtement de travail ou un uniforme, un vestiaire doit lui être accessible pour se changer.

En ce qui concerne la partie sociale, l'employeur doit transmettre la DSN corrélative à la fiche de paie de l’hôtesse d’accueil chaque mois.

7- Comment établir la fiche de paie d'une hôtesse d'accueil en contrat d'apprentissage ?

L'apprentissage est une voie possible de formation au métier d'hôte ou d'hôtesse d'accueil. La formation s'effectue alors en alternance avec un temps en entreprise, sous la responsabilité d'un maître d'apprentissage, et un temps en CFA (Centre de Formation des Apprentis).

Pour le recrutement d'un apprenti, un contrat d’apprentissage doit être conclu entre l’apprenti, l’employeur ainsi que le CFA. 

L'apprenti est rémunéré selon des règles légales précises. Sa rémunération dépend cumulativement : 

  • de la catégorie d’âge à laquelle appartient l’apprenti ;

  • de l’année d’exécution du contrat ;

  • de la base de calcul : le smic horaire en vigueur.

L'apprenti reçoit obligatoirement une fiche de paie.  

Pour faciliter l'embauche des apprentis, il existe des aides :

  • Exonérations sociales : d'exonérations de cotisations et contributions sociales dans la limite de 79 % du SMIC ;

  • Aide financière : dans certaines conditions, l’employeur peut bénéficier du dispositif de l’aide unique.

Retrouvez toutes les informations pour créer facilement une fiche de paie pour votre apprentie hôtesse d'accueil dans l'article suivant : fiche de paie apprenti

8- Comment établir la fiche de paie d'une hôtesse d'accueil en contrat de professionnalisation ?

Il est fréquent d'embaucher une hôtesse d'accueil via un contrat de professionnalisation.

Pour recruter un alternant, un contrat de professionnalisation doit être signé par l’employeur et son salarié. L'employeur doit ensuite le transmettre, dans les 5 jours de sa conclusion, à l'OPCO de la branche professionnelle dont il dépend. La formation est alors effectuée en alternance dans l'entreprise, sous la responsabilité d'un tuteur, et en centre de formation.

Le contrat de professionnalisation peut être conclu dans le cadre d'un CDI ou d'un CDD :

  • CDI : durée de 6 à 12 mois. Jusqu'à 24 mois dans certains cas bien particuliers. A la fin de cette durée, le contrat se poursuit mais dans les conditions classiques d’un CDI ;

  • CDD :  durée de 6 à 12 mois. Jusqu'à 36 mois dans certains cas bien particuliers. A la fin de cette durée, le contrat s'arrête. 

L’alternant en contrat de professionnalisation est obligatoirement rémunéré selon des règles légales bien précises. La rémunération en contrat de professionnalisation est calculée sur la base d’un pourcentage du SMIC et varie en fonction :

  • de la catégorie d’âge ;

  • ainsi que de la qualification du salarié.

Une fiche de paie lui est remise mensuellement.

Pour faciliter l'embauche des alternants, il existe des aides :

  • Possibilité de déduire les avantages en nature du salaire de l’alternant : jusqu'à 75% des déductions autorisées pour les autres salariés ;

  • Le salaire de l'alternant fait l'objet d'exonérations de cotisations sociales dans le cadre de la réduction générale des cotisations étendue (ex réduction-Fillon);

  • Aides à l’embauche d’un demandeur d’emploi en contrat de professionnalisation. Ces aides ne sont pas soumises à cotisations sociales ni à CSG/CRDS :

    • AFE versée par Pôle Emploi : pour embauche d’un demandeur d’emploi âgé de 26 ans et plus (2000€ maximum);

    • Aide versée par l’État (cumulable avec l’aide Pôle emploi) : pour l’embauche d’un demandeur d’emploi âgé de 45 ans et plus (2000€ maximum). 

Retrouvez toutes les informations pour créer facilement une fiche de paie pour votre alternante hôtesse d'accueil  dans l'article suivant : fiche de paie contrat de professionnalisation

 

En ce qui concerne la partie sociale, l'employeur doit transmettre la DSN corrélative à la fiche de paie de l'hôtesse d'accueil chaque mois.

 

Pour créer une fiche de paie d’un hôte ou d’une hôtesse d’accueil, il suffit de cliquer sur bouton ci-dessous et de suivre les instructions :

 

Auteur
Aurore R.
Issue d'une formation juridique, et après avoir exercé plusieurs années au sein d'un cabinet de conseil spécialisé en SIRH, Aurore transmet son expertise à travers ces pages d'aides pour vous simplifier la paie !
Haut de page

DOTNET

Assistante Virtuelle
Chat