Données mises à jour le : 28/11/2022
Mis à jour le : 28/11/2022
inputCréer une fiche de paie

Fiche de paie plaquiste : spécificités, avantages et obligations

<<<<<<<<   Précédent

  1. Plaquiste : quel métier ?
  2. Fiche de paie : quelles spécificités et quel statut pour le plaquiste ?
  3. Quel salaire sur la fiche de paie du plaquiste ?
  4. Plaquiste : quel taux AT/MP applicable ?
  5. Quels avantages professionnels sur la fiche de paie du plaquiste ?
  6. Obligations : quelles sont celles qui incombent à l’employeur du plaquiste ?
  7. Comment établir la fiche de paie d'un plaquiste en contrat d'apprentissage ?
  8. Comment établir la fiche de paie d'un plaquiste en contrat de professionnalisation ?

1- Plaquiste : quel métier ?

Le plaquiste est le spécialiste des travaux de finition intérieure mais aussi d’isolation et d’aménagement. A ce titre, il exerce dans les entreprises du bâtiment spécialisées dans le second œuvre. Un plaquiste est parfois également plâtrier, leurs activités étant complémentaires.

Les missions

Les missions principales du plaquiste peuvent être identifiées ainsi :

  • Étude et interprétation du schéma d’installation ;

  • Assemblages de plaques : percer les murs-supports et fixer les éléments d’habillage, poser des panneaux préfabriqués (agglomérés, placoplâtre, métal, stratifiés, ou encore plastique), poser des habillages et des coffrages pour des gaines techniques, poser des cloisons pour délimiter les pièces etc. ;

  • Réalisation des décorations : fabrication et/ou pose d'éléments de décoration comme les moulures en plâtre, du faux marbre, des fausses pierres etc. ; 

  • Isolation des bâtiments : le plaquiste renforce la performance énergétique des logements et des bâtiments via l’intégration d’une isolation thermique et parfois thermo-acoustique aux murs.

L’une des principales qualités attendues d’un plaquiste est sa minutie. De la créativité est un plus dans ce travail puisqu’il peut être amené à réaliser des travaux de décoration. Il sait également faire preuve d’adaptabilité, de réactivité et d’un bon sens du travail en équipe. Comme pour tous les métiers du BTP, une bonne condition physique est nécessaire.

 Le plaquiste doit également acquérir des compétences techniques et fonctionnelles indispensables :

  • Capacité à lire les plans d’installation ;

  • Connaissances techniques en isolation d'intérieur, thermique ou acoustique ;

  • Maîtrise des différents matériaux : matériaux secs et humides : stucs, briques, enduits etc. ;

  • Maîtrise des différents outils : équerre, niveau, perceuse etc.;

  • Connaissance des logiciels : de calcul thermique, acoustique et d’architecture, modélisation 3D etc. ;

  • Maîtrise des normes en vigueur et des procédures de sécurité.

Les études

Le métier de plaquiste est accessible via une formation spécifique permettant d’obtenir des diplômes allant du CAP au niveau Bac+2.

Le CAP est suffisant pour démarrer une carrière de plaquiste. Les diplômes de niveau supérieur permettent d’accéder plus rapidement à des postes d’encadrement ou pour évoluer vers d’autres métiers du BTP.

 

CAP : 

  • CAP : CAP MPI (métiers du plâtre et de l'isolation);

  • CAP Staffeur ornemaniste;

  • MC Plaquiste (mention complémentaire) : en un an après le CAP.

  • Titre professionnel plaquiste (Afpa).

Diplômes de niveau bac :

  • Bac professionnel : Bac pro Aménagement-finition du bâtiment;

  • Brevet professionnel : Métiers du plâtre et de l'isolation;

  • Brevet des métiers d’art Volumes : Staff et matériaux associés (ouvert au CAP staffeur-ornemaniste);

  • Titre professionnel : Technicien de chantier aménagement et finitions.

Bac +2 :

  • BTS : AF (aménagement des bâtiments et finitions);

  • Titre professionnel : Conducteur de travaux aménagement et finitions.

L’insertion professionnelle des plaquistes est bonne.

Les possibilités d’évolution

Selon le niveau de formation initiale, son expérience professionnelle, et le cadre dans lequel il exerce ses fonctions, le plaquiste peut :

  • Se spécialiser : dans la réalisation d’éléments de décoration (staffeur-ornemaniste), dans l’isolation et la performance énergétique des bâtiments, la restauration de biens anciens etc. ;

  • Élargir ses compétences à d’autres métiers connexes : maçonnerie, peinture en bâtiment, pose de sols et carrelages etc.;

  • Évoluer vers des postes d’encadrement : chef d’équipe jusqu’à chef de chantier;

  • Créer son entreprise artisanale.  

Environnement d’exercice de l’activité

Le métier de plaquiste s’exerce principalement :

  • Dans les entreprises de BTP, entreprises de rénovation, entreprises de décoration ou l'isolation, agences d’interim etc.;

  • En tant qu'artisan plaquiste indépendant (après quelques années d’expérience professionnelle).

2- Fiche de paie : quelles spécificités et quel statut pour le plaquiste ?

Convention collective

Les conventions collectives pouvant s’appliquer au métier de plaquiste sont :

  • La CCN  ouvriers des entreprises du bâtiment de plus de 10 salariés (IDCC 1597) ;

  • La CCN Ouvriers des entreprises du bâtiment de moins de 10 salariés  (IDCC 1596).

La convention collective applicable dépend de l’activité principale de l’entreprise et non de l’activité du salarié.

 

Exemple d'une fiche de paie d'un plaquiste :

Fiche de paie plaquiste


Bouton créer une fiche de paie



 

Catégorie socioprofessionnelle

Les  plaquistes  appartiennent principalement aux catégories socioprofessionnelles suivantes de l'Insee :

  • CSP 63- Ouvriers qualifiés de type artisanal (Monteurs qualifiés en agencement, isolation - 632j );

  • CSP 63- Ouvriers qualifiés de type artisanal (Peintres et ouvriers qualifiés de pose de revêtements sur supports verticaux - 632g);

  • CSP 68- Ouvriers non qualifiés de type artisanal (Ouvriers non qualifiés du second œuvre du bâtiment - 681b)

Pour les salariés, c’est aussi par la grille conventionnelle que sont déterminées les rémunérations. Les charges sociales sur les statuts ouvriers sont de l’ordre de 21% du salaire brut (Donnée indicative).

3- Quel salaire sur la fiche de paie du plaquiste ?

D'après l'INSEE, le salaire brut mensuel moyen pour un plaquiste salarié est de :

  • 2293€ pour un plaquiste qualifié  (632j) : 2293€ pour les hommes contre 2206€ pour les femmes. Ce montant est une moyenne nationale établie à partir des rémunérations de 9300 salariés en France. Ces salariés sont quasi exclusivement des hommes mais on dénombre 1% de femmes. Parmi ces salariés, 79% occupent un CDI, et 12,6 % sont en CDD. Plus de 85 % d’entre eux exercent dans des entreprises de moins de 50 salariés, dont 45,7% dans des entreprises de moins de 10 salariés.

  • 1640 pour un plaquiste  non qualifié (681b) : Le niveau de rémunération est identique pour les hommes et les femmes dans ce métier. Ce montant est une moyenne nationale établie à partir des rémunérations de 15 300 salariés en France. Ces salariés sont quasi exclusivement des hommes (97%).  29,8% d’entre eux sont en CDI. 20% en CDD34,2% ont le statut d'apprenti. Près de 90 % d’entre eux exercent dans des entreprises de moins de 50 salariés dont 54,6 % dans des entreprises de moins de 10 salariés.

4- Plaquiste : quel taux AT/MP applicable ?

Le plaquiste exerce dans le secteur du BTP. La cotisation d'Accidents du Travail et Maladies Professionnelles (AT/MP) qui s’applique à sa fiche de paie, est celle des métiers du BTP.

Or, la logique suivie est différente de celle des autres secteurs d’activité. En effet, plusieurs taux de cotisation AT/MP peuvent s'appliquer aux entreprises du BTP en fonction des activités exercées. Ainsi, le calcul de la cotisation ne dépend pas seulement de la taille de l’entreprise dans laquelle l’activité est exercée mais se détermine ainsi :

  • chaque établissement cotise selon un taux AT/MP qui correspond au niveau de risque de l’activité ;

  • à chaque niveau de risque correspond  « un code risque » qui est notifié dans chaque notification annuelle de tarification du taux AT/MP;

  • le taux AT/MP qui est calculé par l'assurance maladie est établi sur la base des antécédents d'accidents de l'entreprise et de ses activités.

Le taux AT/MP est notifié annuellement à l’employeur par la caisse régionale (Carsat, Cramif ou CGSS) dont dépend le siège social de l’entreprise ou son chantier principal. Ce taux est obligatoirement répercuté sur chaque fiche de paie du plaquiste. 

 

Consultez notre page dédiée au taux d'accident du travail et aux maladies professionnelles.

5- Quels avantages professionnels sur la fiche de paie du plaquiste ?

Un plaquiste peut prétendre à certains avantages professionnels spécifiques aux métiers du BTP parmi lesquels :

  • La prime de vacances BTP : le plaquiste bénéficie d’une prime de vacances. Son taux est fixé à 30% de l’indemnité de congé payé correspondant à 24 jours de congé principal. Cette prime est versée annuellement au salarié par la Caisse d’affiliation de l’entreprise.

  • L’indemnisation de déplacement professionnel suit des règles spécifiques au secteur du BTP. Les salariés plaquistes peuvent prétendre à :

      • L’indemnité de petit déplacement : s’applique aux plaquistes qui se rendent sur un chantier afin de les dédommager des frais engagés pour se rendre sur site. Cette indemnité a vocation à compenser le temps de trajet avant et après la journée de travail. Les distances parcourues sont calculées au kilomètre. L'indemnité de petit déplacement comprend :

        • le remboursement des frais de transport, 

        • les indemnités de trajet

        • ainsi que la prime de panier repas.

      • L’indemnité de grand déplacement : s’applique aux plaquistes se rendant sur un chantier éloigné de plus de 50 km de leur domicile ou si les transports en commun ne permettent pas de parcourir cette distance en moins d’1h30 (trajet aller). Condition supplémentaire : que le salarié soit empêché de regagner son domicile en fin de journéeCette indemnité de grand déplacement prend en compte :

        • les frais de transport,

        • les frais de nourriture

        • ainsi que les frais de logement.

  • La DFS (déduction forfaitaire spécifique) : une déduction forfaitaire de 10%, appelé également « abattement BTP pour frais professionnel » peut s’appliquer sur la fiche de paie du plaquiste salarié s’il effectue des déplacements quotidiens sur les chantiers. C’est le brut abattu qui sert d’assiette de calcul des cotisations sociales.

D’autres avantages issus d’accords d’entreprise, d’usages ou encore de décisions unilatérales de l’employeur (DUE) peuvent s’appliquer à la fiche de paie du plaquiste.

6- Obligations : quelles sont celles qui incombent à l’employeur du plaquiste ?

L’employeur a des obligations légales vis-à-vis du plaquiste salarié :

  • Fournir une rémunération en retour du travail effectué : le versement de la rémunération du plaquiste s’accompagne de la remise d’une fiche de paie conforme et complète. Sur celle-ci figurent à la fois le salaire de base mais également tous les éléments variables (heures supplémentaires, DFS, indemnité de déplacement etc.).

  • Formation du salarié : les plaquistes doivent notamment suivre des formations spécifiques obligatoires afin de prévenir divers types de risques liés à la sécurité:

    • Formation à la sécurité des équipements (techniques sécuritaires de levage notamment) ;

    • Formation PRAP (Prévention des Risques liés à l'Activité Physique)  pour apprendre les bonnes postures de travail et diminuer les risques de troubles musculo-squelettiques ;

    • Formation sur le travail en hauteur.

  • Assurer au salarié de disposer des moyens nécessaires à sa mission : l’employeur fournit au plaquiste l’ensemble des moyens nécessaires à l'exécution de son travail dans les meilleures conditions : équipement de protection, formation à la sécurité etc.

  • Santé/sécurité au travail : l’employeur doit garantir la sécurité physique de son salarié mais également le prémunir contre les risques auxquels il peut être exposé dans le cadre de ses activités.

    • Risques : si le métier de plaquiste n’est pas le plus accidentogène, les plaquistes sont tout de même exposés à de nombreux risques à l'origine de maladies professionnelles ou de sérieux accidents du travail : troubles musculo-squelettiques causés par la manipulation de lourdes plaques, par l’utilisation d’outils vibrants ou par de mauvaises postures de travail, risque de blessure grave liée à la manipulation des outils, chutes de hauteur, dangers d’inhalation de poussières de plâtre, risque chimique liés à l’utilisation de produits de scellement, de jointement et de collage, risque d’exposition au bruit.

    • Protection des salariés : l’employeur doit fournir un EPI (équipement de protection individuel) complet à savoir au plaquiste : casque de chantier, bouchons auditifs, chaussures ou bottes de sécurité, lunettes de protection ou une visière pour couper, gants de manutention anti-coupures, crèmes protectrices pour les mains lors des travaux de plâtrage, masques anti-poussières FFP2 lors d’émission de poussières ou de fibres, ou FFP3 si intervention sur matériaux amiantés.

    • Vestiaires collectifs : un local-vestiaire est mis à disposition des  plaquistes  afin de leur permettre de revêtir leurs EPI.

7- Comment établir la fiche de paie d'un plaquiste en contrat d'apprentissage ?

Le métier de plaquiste est accessible par des formations en apprentissage. L'apprenti réalise sa formation en alternance entre son entreprise d'accueil, sous la responsabilité d'un maître d'apprentissage désigné, et le CFA.

Pour recruter un apprenti plaquiste, il est nécessaire de conclure un contrat d’apprentissage tripartite : signé à la fois par l'apprenti, l'employeur et le centre de Formation des Apprentis (CFA).  

L'apprenti est obligatoirement rémunéré par l'employeur pour le travail réalisé en entreprise et reçoit une fiche de paie mensuelle conforme. La rémunération de l'apprenti est encadrée par la législation. Elle dépend cumulativement : 

  • de la catégorie d’âge à laquelle l’apprenti appartient ;

  • de l’année d’exécution du contrat ;

  • de la base de calcul : le SMIC horaire de l’année en cours.

Retrouvez toutes les informations pour créer facilement une fiche de paie pour votre apprenti plaquiste  dans l'article suivant : fiche de paie apprenti

8- Comment établir la fiche de paie d'un plaquiste en contrat de professionnalisation ?

Le métier de plaquiste peut se préparer par le biais d'un contrat de professionnalisation.

Le contrat de professionnalisation est alors signé par l’employeur et le salarié. Il est ensuite transmis dans les 5 jours à l'OPCO de la branche professionnelle dont dépend l'employeur. La formation est réalisée en alternance dans  l'entreprise, sous la responsabilité d'un tuteur, et en centre de formation.

Le contrat de professionnalisation peut être signé sous forme de CDI ou de CDD :

  • En CDI : pour une durée de 6 à 12 mois, 24 mois dans certains cas particuliers. Ensuite le contrat se poursuit dans les conditions classiques d’un CDI ;

  • En CDD : pour une durée de 6 à 12 mois, 36 mois dans certains cas particuliers. A l'issue de cette durée, le contrat s'arrête. 

Comme tout autre salarié, l’alternant plaquiste en contrat de professionnalisation est obligatoirement rémunéré par l'employeur qui lui fournit une fiche de paie mensuelle. Toutefois, sa rémunération est strictement encadrée par la législation. En effet, la rémunération en contrat de professionnalisation est calculée sur la base d’un pourcentage du SMIC et varie en fonction :

  • de la catégorie d’âge ;

  • de la qualification du salarié.

Retrouvez toutes les informations pour créer facilement une fiche de paie pour votre alternant plaquiste dans l'article suivant : fiche de paie contrat de professionnalisation

 

En ce qui concerne la partie sociale, l'employeur doit transmettre la DSN corrélative à la fiche de paie du plaquiste chaque mois.

 

Pour créer une fiche de paie pour un(e) plaquiste, il suffit de cliquer sur le bouton ci-dessous et de suivre les instructions :

 

Bouton créer une fiche de paie

 



 

Auteur
Aurore R.
Issue d'une formation juridique, et après avoir exercé plusieurs années au sein d'un cabinet de conseil spécialisé en SIRH, Aurore transmet son expertise à travers ces pages d'aides pour vous simplifier la paie !
Haut de page

DOTNET