Données mises à jour le : 08/08/2020

Gestionnaire de paie : un métier d’expert

<<<<<<<<   Retour à la page d'accueil

Sommaire

1-Les missions du gestionnaire de paie

2-Les compétences attendues du gestionnaire de paie

3-Les outils de paie en support du gestionnaire de paie

Le métier de gestionnaire de paie s’est complexifié au fil du temps. La paie était souvent dévolue au comptable de l’entreprise. Désormais, il s’agit d’un domaine pris en charge par une personne dédiée et experte, ayant à la fois des connaissances juridiques, techniques et comptables. S’est ajouté la nécessité d’utiliser des logiciels de paie impliquant de se former à leur emploi. Quelles sont les principales caractéristiques du métier de gestionnaire de paie ?     

1- Les missions du gestionnaire de paie

Ces profils sont très demandés par les entreprises, et pourtant les candidats restent rares. Or, il ne s’agit pas que de saisir des données sur un ordinateur. Les missions du gestionnaire de paie s’avèrent variées tout au long du cycle de paie. Ses principales missions sont les suivantes :

Produire des fiches de paie et des DSN conformes

La production de la paie est sous la responsabilité des gestionnaires de paie. Ils doivent s’assurer de collecter toutes les données nécessaires à l’établissement des fiches de paie : absences, congés payés, maladies, heures supplémentaires, augmentations de salaire. S’il y a eu des négociations annuelles obligatoires, il faut s’assurer de bien répercuter les mesures prises sur le bulletin de salaire (création de primes, revalorisation salariale etc.).

Ces données sont ensuite analysées puis traitées. Lors de l’édition des fiches de paie, celles-ci sont scrupuleusement vérifiées pour détecter d’éventuelles erreurs et les corriger.

Enfin, ils établissent les déclaratifs à destination des administrations par le biais de la DSN (Déclaration Sociale Nominative).

Les gestionnaires de paie sont les garants de la conformité des fiches de paie à la législation en vigueur, aux règles conventionnelles et aux usages de l’entreprise.

Gestion administrative du personnel

La gestion administrative du personnel peut faire partie des missions du gestionnaire de paie. S’apparentant à un poste d’administration RH, il consiste à gérer les formalités d’embauche et de départ d’un salarié : établir la DPAE (déclaration préalable à l’embauche), compléter le contrat de travail, créer le dossier du collaborateur dans l’outil de paie, calculer le Solde de Tout Compte, ou encore établir le certificat de travail.  

Il est le point de contact entre l’entreprise et les organismes sociaux (Urssaf, assurance maladie, mutuelles …).

Assistance au reporting RH

Les entreprises élaborent des indicateurs pour suivre l’évolution de leur masse salariale, l’absentéisme ou encore les index d’égalité homme-femme. Ces indicateurs s’appuient sur les données de paie (effectif, entrées/sorties, structure des rémunérations, arrêts maladie) et les tableaux de bords sociaux sont souvent élaborés par le gestionnaire de paie.

Dans tous les cas, une collaboration est nécessaire entre les équipes en charge du reporting RH (souvent le contrôleur de gestion sociale) et les responsables de la paie.

2- Les compétences attendues du gestionnaire de paie

Les formations au métier de gestionnaire de paie

Ce marché d’emploi est en tension, avec plus d’offres de postes que de candidats, ce qui crée des possibilités de carrières très prometteuses et évolutives. Il existe encore très peu de formations dédiées à la gestion de la paie qui reste considérée comme un métier de terrain et d’expérience. Le gestionnaire de paie est souvent issu des filières RH ou de comptabilité.

Certains diplômes permettent toutefois d’acquérir les qualifications nécessaires à la pratique du métier :

  • Niveau bac +2/+3 : BTS CG (comptabilité-gestion), DUT GEA (gestion des entreprises et des administrations), ou encore la licence professionnelle de gestion de la paie et d’administration du personnel ;
  • Niveau bac +4/5 : les masters RH peuvent comporter des majeurs consacrées à la pratique de la paie ;
  • CFA : des centres de formations proposent d’obtenir le titre professionnel de gestionnaire de paie.  

Les aptitudes indispensables

Compétences et expertises requises (savoir-faire)

Une compréhension du droit social est indispensable pour effectuer une veille juridique scrupuleuse.

Il doit acquérir les connaissances pratiques en matière de paie et de droit du travail. La connaissance de la comptabilité est un plus mais pas un pré-requis car ces matières diffèrent.

La majorité des gestionnaires de paie produisent leur paie grâce à des logiciels de paie. Il faut donc acquérir des compétences indispensables à leur utilisation.     

Qualités indispensables (savoir-être)

La gestion de la paie est cyclique et génère souvent beaucoup de stress lors de la production des bulletins de salaire et des déclaratifs (en début ou fin de mois). Il faut savoir parfois travailler dans l’urgence, gérer les périodes de grosses charges de travail, avoir une idée claire de ses priorités et résister à la pression.

Le  métier de la paie demande également rigueur, logique et organisation pour analyser les bulletins de paie et détecter les éventuelles erreurs.

Enfin, les informations manipulées étant hautement confidentielles, la discrétion est de mise.  

3-Les outils de paie en support du gestionnaire de paie

La maîtrise d’un logiciel de paie est un considéré comme un indispensable pour l’exercice du métier de gestionnaire de paie. Ces logiciels permettent de calculer la paie à partir de la saisie des données individuelles et simplifient considérablement le quotidien des équipes qui peuvent ainsi se concentrer sur l’analyse.

Les solutions de paie en ligne comme Fiche-Paie.net représentent un compromis intéressant pour les petites organisations ne pouvant supporter financièrement l’achat et la maintenance d’un logiciel on-premise, c’est-à-dire hébergé sur les serveurs de l’entreprise. En mode SaaS, le logiciel est hébergé sur les réseaux de l’éditeur et les utilisateurs se connectent en ligne depuis leur ordinateur ou leur tablette. Il suffit simplement d’avoir une connexion internet.

Certains éditeurs proposent des forfaits illimités ouvrant droits à de nombreux avantages à un prix très concurrentiel. Fiche-paie.net propose un forfait illimité permettant de gérer autant de salariés que souhaité en réalisant des économies d’échelle sur la facturation de chaque fiche de paie.

L’utilisation d’un logiciel de paie en mode Saas (Software as a service) est financièrement intéressante car ne nécessite pas l’achat de matériel informatique. Fiche-paie.net propose des abonnements clés en main simplifiant considérablement la tâche du gestionnaire de paie. Les mises à jour sont effectuées automatiquement par l’éditeur et les experts apportent aux clients une assistance personnalisée.

 

Haut de page

DOTNET